Sport

FC Barcelone: ​​Antoine Griezmann toujours éclipsé …

  • Vigo celtique



    0



    3


    Barcelone

Lorsque le FC Barcelone a décidé de faire le ménage, le nouveau patron de l’équipe culé, Ronald Koeman, avait fait savoir à Antoine Griezmann qu’il comptait sur lui alors que le Français sortait d’une saison très compliquée. Recruté pour 120 millions d’euros, l’international tricolore (80 sélections, 31 buts) semble éprouver les plus grandes difficultés à s’intégrer dans son nouveau club. Et s’il est encore bien trop tôt pour prédire ce qui va se passer cette année, pour l’instant, les événements se jouent toujours contre lui.

Après cette publicité

Depuis le début de la saison, un certain Ansu Fati a en effet décidé de prendre toute la lumière sur lui. Décidément promu en équipe première, le jeune Espagnol a réalisé un excellent début de saison. Double buteur contre Villarreal (4-0), il a signé le match d’ouverture hier face au Celta (3-0). De quoi l’installer en tête du classement des meilleurs buteurs de la Liga (3 réalisations). À côté de lui, Lionel Messi revit. Fortement contrarié de ne pas pouvoir quitter le Barça, l’Argentin a tourné la tête et a fait savoir qu’il était désormais pleinement concentré sur son club.

Le duo Ansu-Messi au sommet, Coutinho revient en force

Hier, «La Pulga» l’a prouvé en étant derrière le but contre son propre camp à Olaza avant d’être impliqué dans le but 3-0 de Sergi Roberto. Et sa compréhension avec Ansu Fati est déjà remarquable (ce que nous ne pouvons pas dire pour Grizi). Enfin, depuis son retour au Barça, Philippe Coutinho n’est plus le fantôme qu’il était à son arrivée en Catalogne. Une satisfaction pour les Culés qui se sont largement imposés lorsqu’ils ont été réduits à dix après l’exclusion de Clément Lenglet. Un sentiment facilement palpable dans les colonnes de la presse catalane ce matin.

“Ansu a allumé la lumière, le capitaine Messi a mené la résistance”, écrit sport, quand Monde du sport y est allé plus dur. «Grand Ansu, grand Barça. Ansu fait partie du groupe Pichichis, Leo a toujours affiché le même comportement et Philippe (Coutinho) rappelle celui de Liverpool. Ansu-Messi-Coutinho: un cyclone offensif ». Même la presse madrilène, comme Marque, ne pouvait s’empêcher de se réjouir du duo Messi-Ansu, “Une paire pour profiter de”. Pendant ce temps, Griezmann, dont l’association avec Messi n’a jamais fait autant de manchettes, a cédé à la 45e minute suite à l’exclusion de Lenglet …

READ  Benzema a eu "plus de peine à ne pas avoir d'explication" qu'à ne pas être champion du monde

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer