divertissement

Choqué ! à cause d’un commissaire-priseur!

Ce jeudi 27 août dans l’émission phare de France 2 «Affaire conclue», l’expert Harold Hessel est tombé amoureux d’un objet qu’il devait évaluer. De quoi susciter la moquerie de Sophie Davant. Explications.

Il y a des objets qui, sans qu’on puisse toujours l’expliquer, sont des favoris pour certains. Harold cette fois a flashé sur des jardinières mises en vente par une certaine Aurélie:«Je dois dire qu’ils sont absolument magnifiques. J’adore ce genre d’objet, c’est superbe! “, a déliré le le commissaire– évaluateur en commençant son expertise. Il n’en a pas fallu beaucoup plus à Sophie Davant pour réagir par un: on l’a perdu ». L’animateur ajoute ensuite: «Eh bien, je l’ai rarement vu aussi conquis! Que se passe-t-il avec les planteurs? ». Le jeune homme a pour sa part déclaré: «Et bien je ne sais pas, je veux installer ça dans un jardin, c’est vraiment très beau! C’est vraiment un très bel objet de décoration ».

Après avoir donné toutes les informations nécessaires à l’expertise, Harold Hessel a vu son objet favori prendre en charge la salle des ventes. Sophie Davant a donc voulu le taquiner un peu avec un: Ça y est, allez-vous vous en remettre ou pas? Vous allez avoir du mal ». Et elle ne croyait pas qu’elle disait si bien: J’aurais presque envie de les acheter mais je n’ai pas le droit », a regretté le commissaire-priseur. «Ah bah… je ne l’ai jamais vu dans cet état. C’est fou! Il est au comble de l’enthousiasme », Raconté ensuite l’animateur de cas clos. Enfin, l’objet a rencontré un franc succès auprès des acheteurs puisque les jardinières sont passées à 900 euros.

READ  colère et mobilisation du monde culturel contre la reconduction qui commence lundi

Ce lundi 24 août, Sophie Davant a reçu dans l’émission Affaire Conclue, un candidat nommé Jean-Marie. Venu vendre un objet nautique, l’homme semblait un peu intimidé par l’hôte: «Bonjour Sophie, depuis le temps où je voulais te voir!», il a notamment lancé, tandis que reconnaissant qu’il était un peu “impressionné” par le présentateur. Avant que le vendeur ne rejoigne les acheteurs pour vendre son objet, l’hôte de France 2 a souhaité bonne chance à Jean-Marie: »Nous étions heureux de vous recevoir, j’espère que la vente se passera bien », elle lui a dit.

nk

Son interlocuteur était alors très ému: «Vous avez l’air très ému!» à demanda Sophie Davant, Jean-Marie vient d’avoir le temps de répondre à un bref: “Oui un peu”. finalement la scène se termine par une petite remarque de l’hôte: “Si nous pouvions nous rapprocher, je vous ferais un gros bisou, mais là, je n’ai pas le droit” dit-elle, visiblement frustrée de ne pas pouvoir lui donner un baiser, à cause de la crise de santé et des gestes de barrière.

Alveré Paquet

"Fier zombieaholic. Communicateur amateur. Gamer. Troublemaker. Amateur de musique indépendant."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer