Économie

La Bourse de Paris devrait ouvrir brusquement

La Bourse de Paris devrait ouvrir brusquement ce lundi, rebondissant après une semaine marquée par le retour au premier plan des incertitudes sanitaires.

Le contrat à terme sur indice CAC 40 a augmenté de 1,54% environ 40 minutes avant l’ouverture de la séance. Il a terminé la semaine sur une baisse globale de 5% à 4 729,66 points, sa pire performance en trois mois.

Alors que le cap symbolique d’un million de décès dans le monde dus à Covid-19 a été dépassé du jour au lendemain de dimanche à lundi, l’aggravation des cas en Europe et les nouvelles mesures de restriction mises en place ont secoué les marchés.

La note parisienne évolue désormais en dessous de son niveau moyen d’été, autour de 5 000 points.

Cependant, il devrait profiter de la bonne performance du marché américain vendredi, + 1,34% sur le Dow Jones et + 2,26% sur le Nasdaq, pour redémarrer.

“Les indices européens devraient ouvrir plus haut ce matin suite à la fermeture des marchés américains et à la publication ce week-end de statistiques économiques convaincantes en Chine” sur les bénéfices industriels en août, écrit John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

Outre les préoccupations sanitaires, la semaine sera dominée par la campagne présidentielle américaine, qui s’intensifiera encore avec le débat entre les deux candidats Donald Trump et Joe Biden mardi.

Il s’agira sans doute des révélations du New York Times dimanche, qui affirmait que le président sortant, malgré sa fortune personnelle, n’avait payé que 750 dollars d’impôts en 2016.

Aux Etats-Unis, l’actualité économique sera dominée par la publication des chiffres de l’emploi pour septembre, attendue vendredi.

READ  Bercy décide de ne pas réclamer près de 40 millions d'euros aux retraités

En Europe, les négociations sur le Brexit reprennent lundi, les deux parties ayant encore du mal à parvenir à un accord.

La présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde est entendue en début d’après-midi par le Parlement européen.

Parmi les valeurs à suivre

Bonduelle a dévoilé des résultats montrant une baisse de son résultat net de près de 25% au cours de son exercice 2019-2020, affecté par la crise du Covid-19 qui mine ses activités destinées à la restauration.

Des discussions séparées entre le ministère de l’Économie et les équipes de Veolia et de Suez ont eu lieu ce week-end, Bercy assurant de ne pas vouloir «se précipiter» pour tenter de faire converger les points de vue. L’offre de rachat des actions Suez à Engie court jusqu’à mercredi, date d’un conseil d’administration de la compagnie énergétique. Veolia a promis de dévoiler son offre améliorée d’ici là.

fs / tq / nth

Yseult Sauveterre

"Fier lecteur. Troublemaker. Gamer. Organisateur. Créateur total. Fanatique de bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer