Économie

Le e-commerce se porte bien en France, AliExpress chinois en profite

La Fevad fait le point sur le e-commerce au deuxième trimestre 2020, et mesure l’impact du confinement sur le comportement des internautes. L’occasion de prendre le pouls des consommateurs avant les French Days et le Black Friday.

© iStock / Togart

Le commerce en ligne se porte bien et profite de la crise sanitaire liée à Covid-19. Selon Fédération du commerce électronique et de la vente à distance (Fevad), les ventes Internet ont augmenté de 5,3% au deuxième trimestre 2020, à 25,9 milliards d’euros. En revanche, ce sont les produits qui fonctionnent bien. La répartition des ventes entre produits et services profite en effet aux premiers, qui représentent 57% du chiffre d’affaires global, contre 44% en moyenne en 2019. Et cela a un impact sur le prix du panier moyen qui progresse de 6,8% à 63,6 €, tandis que structurellement il était en baisse.

Lors d’une présentation en ligne des résultats de l’étude, Marc Lolivier, le délégué général de la Fevad, a précisé qu’Internet avait joué un rôle important d’amortisseur économique pendant la crise, en particulier pour les sites de magasins physiques. Les achats en ligne des marques de magasins physiques ont le plus accéléré ce trimestre avec une augmentation de 83%.

Amazon toujours en tête, AliExpress rejoint le top 15

Selon un Etude Médiamétrie qui complète celui de la Fevad, 41 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne au cours du deuxième trimestre. C’est un million de plus par rapport au deuxième trimestre 2019. Les Français ont acheté plus en ligne pendant le lock-out (24% disent avoir commandé plus sur Internet). Et la réouverture des magasins post-confinement n’a pas ralenti la tendance.

READ  Explosion des promos sur les meilleurs forfaits mobiles d'août

Si l’on regarde de plus près le top 15 des sites et applications e-commerce les plus visités en France, compilé par Médiamétrie, Amazon, Cdiscount et la Fnac restent les trois sites préférés des internautes français. Mais Amazon perd du terrain par rapport à premier trimestre 2020 (31,17 contre 32,56 millions de visiteurs uniques). Cependant, il progresse sur un an (29,88 millions de visiteurs uniques au T2 2019). Le géant américain a dû fermer ses entrepôts français pendant quelques semaines pendant le confinement, tout en poursuivant ses livraisons depuis l’Europe. Vinted, pour sa part, continue de progresser et confirme la tendance de la seconde main sur Internet, notamment dans le secteur de la mode. A noter également l’entrée d’AliExpress à la 14e place, avec 10,1 millions de visiteurs uniques.

Le site de vente en ligne chinois confirme ainsi son offensive sur le marché chinois, après avoir annoncé en juin dernier vouloir réduire les délais de livraison d’un panier de produits à 3 jours, et quelques jours avant l’ouverture de sa boutique éphémère au cœur de Paris. , dans le quartier des Halles. Comme l’a expliqué Cheer Zhang, Directeur du département des marchés consommateurs et internationaux chez AliExpress Numérique : “La France est devenue un marché majeur pour AliExpress.” Cela ne devrait pas vraiment plaire à la Fnac Darty, Cdiscount, Boulanger et autres qui relancent leurs opérations fin septembre. Journées françaises.

Yseult Sauveterre

"Fier lecteur. Troublemaker. Gamer. Organisateur. Créateur total. Fanatique de bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer