Actualité à la Une

Ligue Europa: 6e sacre du Sevilla FC après le suspense face à l’Inter (3-2)

EUROPA LEAGUE – Sevilla FC est le spécialiste du C3. Au terme d’une finale passionnante vendredi à Cologne, le club espagnol a inscrit son nom sur le palmarès pour la 6e fois, aux dépens de l’Inter Milan (3-2), grâce à Luuk de Jong (12e, 33e) et Diego Carlos (74e). Pour les Italiens, les exploits de Romelu Lukaku (5e, sp) et Diego Godin (35e) n’ont pas suffi.

Et six pour le Sevilla FC! Ce vendredi soir, au terme d’un match incroyable, les Andalous ont remporté une sixième Ligue Europa, en autant de finales disputées, en éliminant l’Inter Milan (3-2). Au RheinEnergieStadion de Cologne, Luuk de Jong (12e, 33e) et Diego Carlos (74e) ont définitivement écarté les leurs, malgré les buts, devant, de Romelu Lukaku (5e, sp) et Diego Godin (35e). Les Blanquirrojos descendent encore plus loin dans l’histoire et ajoutent donc leur nom aux vainqueurs de cette Coupe d’Europe, après 2006, 2007, 2014, 2015 et 2016.

Tout avait mal commencé pour le Sevilla FC. Après une première tentative de Fernando parfaitement repoussée par Samir Handanovic (3e), les Interists se sont alors opposés. Fauché dans la surface de réparation par Diego Carlos, Romelu Lukaku a rendu justice au penalty (5e, 0-1). Avec 34 buts inscrits toutes compétitions confondues cette saison, l’attaquant belge fait aussi bien que Ronaldo, lors de sa première saison sous les couleurs de l’Inter, en 1997-1998.

Mais malgré cette impressionnante puissance offensive dégagée, les Nerazzurri sont très vite retombés dans leurs écueils. Cette saison, les hommes d’Antonio Conte ont tout de même perdu pas moins de 28 points, après avoir ouvert le score. Lors de cette rencontre, c’est Luuk de Jong qui s’est révélé être leur bourreau, à chaque fois dans la tête. D’abord sur un centre de Jesus Navas (12e, 1-1), puis après un coup franc d’Ever Banega (33e, 2-1).

Diego Carlos et Munir lors du FC Séville – Inter Milan en finale de la Ligue Europa le 21 août 2020

Crédits: Getty Images

Diego Carlos, de zéro à héros

Le protégé Julen Lopetegui n’a cependant pas eu le temps de savourer puisque dans la foulée, Diego Godin, lui aussi de la tête et sur un coup franc de Marcelo Brozovic, a alors égalisé (35e, 2-2). Le défenseur uruguayen n’est que le sixième joueur à marquer à la fois en finale de la Ligue des champions et en finale de la Ligue Europa, après Steven Gerrard, Hernan Crespo, Dmitri Alenichev, Allan Simonsen et Pedro. Lucas Ocampos (15e, 45e + 1) aurait même pu aggraver la marque, mais il a croisé le gardien adverse à chaque fois. Pas forcément dans sa meilleure forme, l’Argentin a même fini par céder sa place, visiblement affecté par un genou (71e).

Dans l’ensemble, ce deuxième acte était en fait beaucoup moins spectaculaire que le premier. Mais peu après l’heure, le tournant du match est certainement venu lorsque Romelu Lukaku a ensuite raté son duel face à Yassine Bounou (65e). En guise de symbole, c’est finalement Diego Carlos qui a offert la Ligue Europa à son peuple. Après avoir entraîné le penalty (5e) puis après avoir été pris par Diego Godin (35e), l’ancien Nantais a inscrit le but libérateur, avec un magnifique retour acrobatique (74e, 3-2). Malgré une dernière tentative dangereuse d’Alexis Sanchez (82e), l’Inter Milan a fini par céder à l’évidence. Après 1991, 1994 et 1998, le club italien, en quête d’un premier trophée depuis 2011, ne remportera donc pas de quatrième C3. Cependant, une chose est sûre, cette toute première rencontre européenne entre les deux équipes restera certainement dans l’histoire.

READ  Bilan du PSG face aux clubs allemands en Coupe d'Europe

François Faure

"Fanatique de la gastronomie. Pionnier du voyage. Accro aux zombies. Passionné de bière. Fervent fauteur de troubles. Lecteur. Expert en musique."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer