divertissement

malgré ses excuses, la polémique dure


RIHANNA. La chanteuse Rihanna, épinglée pour avoir utilisé un hadith, un mot du prophète, dans son émission de lingerie Savage x Fenty, s’est excusée. Mais la colère ne diminue pas.

[Mis à jour le 08 octobre 2020 à 10h34] “Nous comprenons que nous avons pu blesser beaucoup de nos frères et sœurs musulmans.” Après des jours de polémique, depuis que l’émission de lingerie Savage x Fenty a été diffusée sur Amazon Prime, le Rihanna, le chanteur de la Barbade a été invité à s’excuser. Depuis vendredi 2 octobre et la diffusion de ce show XXL, la polémique n’est pas tombée sur les réseaux sociaux, malgré les explications de l’artiste. Dans la question ? Musique du défilé de sa marque de lingerie Savage x Fenty, qui remixait en time-lapse un hadith, mot sacré du prophète Mahomet, concernant la fin des temps et le jour du jugement. Une utilisation jugée irrespectueuse par de nombreux musulmans sur les réseaux sociaux, qui ont exigé des explications de la chanteuse de la Barbade. Certains, malgré les excuses de la star, continuent d’appeler à son boycott.

Mardi 6 octobre, dans une story Instagram, l’artiste de 32 ans a finalement brisé le silence. «Je tiens à remercier la communauté musulmane d’avoir signalé une énorme erreur qui a été involontairement offensante dans notre émission Savage x Fenty», commence Rihanna. “Nous comprenons que nous avons pu blesser beaucoup de nos frères et sœurs musulmans (…) l’utilisation de cette pièce dans notre projet était complètement irresponsable. À l’avenir, nous veillerons à ce que cela ne se reproduise plus. Merci. pour votre pardon et votre compréhension », ajoute la star, dont l’émission XXL a été diffusée sur Amazon Prime le vendredi 2 octobre.

READ  Il y a 30 ans, Caroline de Monaco a vécu le drame de sa vie

La chanson en question, utilisée dans l’émission, s’appelle Condamner. Il a été créé il y a deux ans par un producteur londonien du nom de Coucou Chloé et reprend un hadit évoquant le jour du jugement et la fin du monde. Avant les excuses de Rihanna, le créateur de la chanson s’était déjà excusé «d’avoir offensé les voix échantillonnées dans la chanson. Condamner. “” A l’époque, je ne savais pas que ces échantillons utilisaient des textes d’un hadith islamique. J’assume l’entière responsabilité de ne pas avoir recherché ces mots correctement et je tiens à remercier les personnes qui ont pris le temps de me les expliquer », a-t-elle écrit sur Twitter. Et a conclu:« Nous supprimons de toute urgence cette chanson de toutes les plateformes de streaming. . “

Rolande Desroches

"Travelaholic. Passionné de bacon d'une humilité exaspérante. Gamer. Tombe beaucoup. Étudiant. Praticien de l'alimentation. Amoureux de la bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer