Économie

Martin Sorrell acquiert une agence de communication en France

Il s’agit de la première acquisition de Sir Martin Sorrell en France. Et cela s’inscrit parfaitement dans sa stratégie de constituer le groupe de communication de la «nouvelle ère numérique», qu’il entend faire en dehors des sentiers battus depuis qu’il a quitté la direction générale de WPP en avril 2018. S4 Capital, le fonds d’investissement qu’il a fondé juste après , en mai de la même année, a annoncé jeudi l’acquisition à 100% de l’agence parisienne Dare.Win pour un montant non divulgué.

Dans le communiqué de presse annonçant l’opération, Dare.Win est présentée comme «l’une des agences créatives numériques les plus passionnantes et innovantes de France». Cette structure, fondée en 2011 par Wale Gbadamosi-Oyekanmi et qui emploie actuellement 85 personnes pour une marge brute proche de 10 millions d’euros, s’est spécialisée dans le secteur du divertissement et s’est rapidement taillée une réputation de très créative. Avec de petits budgets, il a réussi à développer des campagnes efficaces car elles sont parfaitement en adéquation avec les nouveaux usages.

Perturber le marché

Parmi ses clients, certaines des marques qui brillent au firmament de la nouvelle économie comme Netflix, Google ou PlayStation. Dare.Win est l’agence en charge de la communication de Netflix depuis son lancement en France en 2014. Et c’est en multipliant les opérations réussies de lancements de jeux vidéo ou de contenus, notamment via les réseaux sociaux, qu’elle s’est fait connaître. Jusqu’à ce que l’existence de cette pépite soit portée à la connaissance de Sir Martin Sorrell. «Avec des clients partagés (Google et Netflix, NDLR), un business model flexible comme le nôtre et une ambition commune de bouleverser le marché, Dare.Win s’est imposé comme un très bon choix pour pénétrer le marché français», explique auFigaro l’ancien patron de WPP.

READ  Engie, principal actionnaire de Suez, accepte de céder ses parts à Veolia, malgré le désaccord de l'Etat

L’intégration de MediaMonks, le réseau de publicité numérique de S4 Capital auquel Dare.Win sera désormais rattaché, permettra à la jeune agence de répondre à ses ambitions de développement international, tout en bénéficiant de l’expertise et des connaissances d’un producteur de contenu dont la créativité a été saluée dans de nombreux compétitions.

L’opération permettra à Sir Martin Sorrell de poursuivre la construction de son groupe de communication en étendant sa couverture géographique, désormais dans une trentaine de pays. Contrairement aux «holdings» (WPP, Omnicom, Publicis) qui ont toutes enregistré une baisse de leurs revenus au premier semestre en raison de la crise sanitaire, S4 Capital a réalisé une très bonne performance de croissance significative sur la période. Son chiffre d’affaires, qui agrège les revenus des différentes entités rachetées par Sir Martin Sorrell pendant deux ans – principalement sur les marchés américain et européen (Firewood, MediaMonks, MightyHive) – atteint 141,3 millions de livres (156 millions d’euros). euros) entre janvier et juin, en hausse de 7% en bio. Le résultat net s’élève à 124 millions de livres (137 millions d’euros), soit une croissance organique de 12,2%. A la Bourse de Londres, la capitalisation de S4 Capital a déjà atteint près de 2 milliards de livres, tandis que celle de WPP s’élève à 7,7 milliards.

Yseult Sauveterre

"Fier lecteur. Troublemaker. Gamer. Organisateur. Créateur total. Fanatique de bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer