Sport

Match: Kimpembe et Tuchel répondent aux propos des Marseillais

Présent à la veille de ce PSG / OM (21h) en conférence de presse d’avant-match, Presnel Kimpembe et Thomas Tuchel ont donné leur point de vue sur la rivalité entre les deux équipes et les récentes chambres des supporters olympiens.

Très attaché au PSG et enfant local, Presnel Kimpembe a d’abord évoqué la forte rivalité entre le PSG et l’OM, ​​rendant les oppositions entre les deux clubs si spéciales: «Pour moi, c’est l’un des matchs les plus importants de la saison. Celui qui m’importe le plus, de toute façon. Le classique est toujours spécial. L’ambiance aussi, même si ce sera un peu plus compliqué cette année. “

Passé devant son défenseur, Thomas Tuchel a été interrogé sur les célébrations des supporters marseillais suite à la défaite du PSG face au Bayern Munich en finale de Ligue des champions (1-0) fin août. Le technicien allemand a d’abord minimisé ces différentes scènes: «Ils avaient déjà célébré notre défaite face à Manchester United. Il était clair qu’ils allaient fêter une défaite en finale … Rien de nouveau. Mais cela ne m’intéresse pas du tout. “ Après une pause, cependant, il envoie la meilleure phrase de l’avant-match: «Si vous célébrez la perte d’une autre équipe, cela signifie que vous n’avez rien à célébrer (sourire). “

Quelques minutes après son entraîneur, celui qui devait occuper l’axe gauche de la défense parisienne demain soir lui semblait plutôt vouloir ignorer ces événements récents, leur accordant très peu d’importance: «On n’a pas besoin de ça (les chambres) pour être motivé contre l’OM. Nous connaissons l’importance de ce match. Nous serons prêts. Et j’espère qu’ils le seront aussi. ” Il est maintenant temps de s’attaquer au pré.

READ  vainqueurs d'Irlande, les promesses du XV de France

Rolande Desroches

"Travelaholic. Passionné de bacon d'une humilité exaspérante. Gamer. Tombe beaucoup. Étudiant. Praticien de l'alimentation. Amoureux de la bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer