Actualité à la Une

«Nous sommes dévastés»: le chagrin des proches de Victorine après la macabre découverte

Le corps de Victorine Dartois a été retrouvé lundi près d’un étang à Villefontaine (Isère), non loin du chemin que l’adolescent a dû emprunter pour rentrer chez lui. La jeune femme, âgée de 18 ans, avait disparu samedi soir vers 19 heures. Pour ses proches, la douleur est incommensurable.

[Victorine], c’était de la joie et de la bonne humeur. C’était un enchantement. Elle était une petite beauté. C’était une femme aimée. Notre cœur a cessé de battre. Je pense à ses frères et à ses sœurs… Nous sommes dévastés», témoigne Karl Dartois, l’oncle de la victime, quelques heures après l’annonce de la découverte macabre, toujours sous le choc.

Humainement, c’est insupportable“, déplore pour sa part une amie de la famille.”Nous essaierons de les accompagner au mieux en étant à leurs côtés», ajoute-t-elle. Le corps de la jeune femme a été retrouvé dans une zone boisée, difficile d’accès, non loin d’un stade où elle aurait passé son dernier coup de fil à 19 heures samedi soir. la victime avait donné l’alerte à 9 heures. : 30 h et, bien que Victorine ait l’âge légal, son absence a été immédiatement prise au sérieux.

Face à la tournure de l’affaire, le parquet de Vienne s’est dessaisi au profit du centre pénal de Grenoble. “Bien sûr, mes pensées aujourd’hui vont avant tout à la famille, aux parents, aux frères et sœurs de Victorine que j’ai reçus avant de m’y rendre. […] Nous continuerons les enquêtes (…) pour comprendre ce qui s’est passé», a déclaré lundi le magistrat.

READ  A l'ONU, les Etats-Unis et la Chine s'affrontent dans un climat de "nouvelle guerre froide"

Alveré Paquet

"Fier zombieaholic. Communicateur amateur. Gamer. Troublemaker. Amateur de musique indépendant."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer