Sport

Puel a identifié le mal numéro 1 qui ronge les Verts

Objectif: Claude, quelle est votre analyse de cette 4e défaite consécutive?

Claude PUEL: Sur le premier but, le coup franc passe par le milieu du mur. C’est difficilement acceptable et cela permet aux Messins d’être en confiance. Nous sommes affaiblis dès le départ lorsque nous sommes sortis de plusieurs défaites. C’était important de bien commencer le match. Ensuite, nous avons eu beaucoup de mal à mettre l’intensité, la qualité. Nous avons pris du recul, nous n’avons pas essayé. Nous n’avons pas concédé beaucoup d’occasions mais ce n’est pas satisfaisant. Nous n’avons pas suffisamment mis les Messins en difficulté.

Cette série n’est-elle pas inquiétante?

C’est une grosse déception. Pour le moment, l’équipe est affaiblie. Il y a des revers, des scénarios de match. Il va falloir revoir tout cela, se repositionner et redécouvrir des vertus pour être plus acteurs, comme ce fut le cas en début de saison.

VOIR AUSSI: TOUTES LES ACTUALITÉS DE ASSE

“Nous étions très frustrés après le match de Nantes et derrière nous avons perdu le fil”

De quels «revers» parlez-vous?

C’est difficile pour le moment avec tous les acteurs majeurs qui nous manquent. En plus on encaisse des buts rapidement, ou des buts idiots comme le deuxième but de Metz, qui ressemble beaucoup au deuxième but contre Nice. Nous sommes pénalisés par des blessures et des suspensions. Notre défense n’est pas du tout la même. Nous perdons toujours Retsos sur blessure … C’est une combinaison de circonstances. Mais nous allons devoir montrer plus de caractère. Il reste encore beaucoup à faire et cela s’applique à tout le monde, y compris aux personnes plus âgées.

READ  Un candidat au départ au PSG!

L’équipe n’est-elle pas conquise par le doute?

On doute quand on perd des points, des places. Nous étions des conquérants avec beaucoup de fraîcheur mentale lors de nos premiers matches mais nous étions très frustrés après le match de Nantes et derrière nous avons perdu le fil. Nous perdons des joueurs, des joueurs majeurs qui faisaient un excellent début de saison, mais nous ne pouvons pas nous cacher derrière cela. Nous devons trouver les ressources en interne et faire beaucoup mieux, élever notre niveau de jeu. A nous de redresser tout ça, de redresser la tête. Il n’y a pas de décès. Vous devez regarder vers l’avenir et avoir le répondant nécessaire dans le prochain match.

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer