Actualité à la Une

“Singes” et “nègres”: les paroles de Sarkozy dans “Quotidien” suscitent l’indignation

Il venait de citer les «Crimes et châtiments» de Dostoïevski pour défendre le professeur Didier Raoult, mais ce n’est pas ce que l’on retiendra de la longue interview, diffusée jeudi soir sur TMC, entre Nicolas Sarkozy et l’équipe de «Quotidien». Parce qu’en fier Partisan du microbiologiste, l’ancien chef de l’Etat a alors jonglé avec d’autres références, qui ont depuis fait l’objet d’âpres discussions sur les réseaux sociaux, dans lesquelles les politiques sont notamment impliqués.

“Cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme des singes, qui n’écoutent personne … Je ne sais pas si … Nous avons le droit de dire singe ? (rires) Nous n’avons plus le droit de dire… Que dit-on? Les dix petits soldats, c’est ça? Elle fait progresser la société. Voyez-vous le livre? Par Agatha Christie. Nous n’avons plus le droit maintenant. On peut avoir le droit de dire singe sans insulter personne. “

Les propos décousus de Nicolas Sarkozy renvoient implicitement aux trois singes sages (sourds, muets et aveugles) et au roman d’Agatha Christie «Les Dix petits nègres», récemment rebaptisé «Ils étaient dix» dans sa version. Français avec le mot «nègre» remplacé par «soldat» dans le livre. Le rapprochement entre «singe» et «nègre» a valu à l’ancien chef de l’Etat depuis cette sortie de nombreuses condamnations à gauche où il est accusé de jouer avec l’imaginaire raciste.

“Racisme, sans entrave, naturel”

«Ainsi, un ancien président de la République française associe spontanément des singes à nègres… Le racisme sans masque », a tweeté le chef du Parti socialiste Olivier Faure. «Au-delà du débat sur ce que nous avons le droit de dire ou pas, Nicolas Sarkozy comprendra que le plus gênant dans cette séquence, c’est la rapidité avec laquelle son cerveau associe le mot singe au mot nègre ? »Dénonce le député LFI et numéro deux Adrien Quatennens.

READ  Windows 10: mise à jour d'octobre publiée

“Mais est-ce que cela devrait être une surprise pour celui qui a dit cela L’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire ? A insisté vendredi le député LFI Eric Coquerel. L’ancienne journaliste et assistante de la maire de Paris, Audrey Pulvar, a fustigé un «racisme pur et profond, décomplexé, naturel», estimant que Nicolas Sarkozy avait mis «un signe égal entre nègre et le singe, dans un silence abyssal, sans contradiction ».

“Donc 15 ans après le karcher, écume et après avoir contaminé presque tous les partis politiques (y compris la gauche), la boucle est bouclée. Alors pouvons-nous commencer par le début? Lier insécurité et immigration est raciste. C’est tout », a déclaré Aurélien Taché, ex-LREM aujourd’hui député Ecologie Démocratie Solidarité.

François Faure

"Fanatique de la gastronomie. Pionnier du voyage. Accro aux zombies. Passionné de bière. Fervent fauteur de troubles. Lecteur. Expert en musique."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer