Actualité à la Une

télécharger la nouvelle application, qui change après StopCovid


TOUS ANTI COVID. Le Premier ministre Jean Castex et le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O ont présenté ce jeudi 22 octobre la nouvelle application pour lutter contre Covid-19. Celui qui succédera à StopCovid s’appelle “Tous Anti-Covid” (ou “TousAntiCovid”) et est déjà disponible en téléchargement …

[Mis à joue le 22 octobre 2020 à 18h42] Tous les Anti-Covid n’ont pas attendu la grande conférence de presse de Jean Castex, Olivier Véran et Cédric O ce jeudi à 17 heures, pour être dévoilée. Le ministère de la Solidarité et de la Santé publié cet après-midi sur son site une page de présentation de la nouvelle version de l’application censée lutter contre la propagation du Covid-19 en France et anciennement appelée StopCovid. Tout Anti-Covid était même disponible sur l’Apple Store et le Google Play Store dès midi (voir les liens de téléchargement ci-dessous).

La nouvelle application gouvernementale contre coronavirus a finalement été présenté officiellement par le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O, entouré du Premier ministre et d’autres membres du gouvernement dans la foulée. Le principe de Tous Anti-Covid est simple: “Si vous avez croisé la route d’une personne infectée et que vous avez tous les deux l’application, vous le saurez lorsque la personne aura le résultat de son test”, a-t-il déclaré. a-t-il indiqué, invitant les Français à faire ce “geste simple” qui consiste désormais à installer massivement l’application. Pour soutenir la parole de son ministre, Jean Castex affirmait avoir lui-même téléchargé Tous Anti-Covid, lui qui avait avoué sur France 2 il n’y a pas longtemps qu’il n’avait pas installé StopCovid, la précédente application, sur son téléphone portable. “Toutes les communications gouvernementales incluront Tous anti-Covid”, a poursuivi Cédric O, évoquant “des campagnes sur les réseaux sociaux”, “un soutien quasi unanime de la communauté médicale mais aussi du secteur de la restauration, du théâtre, du cinéma”. Ces professionnels devraient «inciter les Français à télécharger l’application lorsqu’ils se rendent dans un établissement ouvert au public».

READ  30 Meilleur test Huile De Krill en 2021: après avoir recherché des options

L’idée de base de Tous Anti-Covid reste la même qu’en juin, lors du lancement de StopCovid: proposer une application que chaque Français peut installer sur son téléphone mobile, lui permettant d’être alerté s’il les croise. derniers jours, une personne qui a depuis été testée positive pour Covid-19. Tous les Anti-Covid vont donc reprendre les bases de StopCovid, avec l’enjeu crucial d’attirer plus d’utilisateurs. Car un tel outil numérique ne peut être efficace que si une grande partie de la population l’utilise. Mais StopCovid n’a été téléchargé que 2,2 millions de fois depuis sa sortie au printemps dernier, un peu plus de 6500 rapports d’utilisateurs testés positifs ont été enregistrés, 434 notifications de cas de contact envoyées, selon des chiffres envoyés fin septembre, par la direction générale de la santé. … Des chiffres, qui ne comptent pas le nombre de désinstallations qui serait proche du million et qui sont bien en deçà de ceux affichés par les applications proposées par nos voisins européens.

La nouvelle version de l’application anti-Covid, disponible sur les plateformes Apple (Apple Store) et Android (Google Play Store) à partir du jeudi 22 octobre, change beaucoup sur le front, mais finalement pas beaucoup techniquement. Pour retracer les cas de contact, Tous Anti-Covid ne semble pas pour le moment abandonner le protocole ROBERT critiqué, ni n’utilise l’appareil d’Apple et de Google auquel de nombreux pays ont fini par s’abonner. Ces deux points techniques sont présentés depuis des semaines comme l’une des causes parmi d’autres du fiasco StopCovid.

Le Bluetooth reste également le principal moyen de lister les utilisateurs dans un système centralisé pour identifier les connexions entre chacun. Deux nouvelles fonctionnalités étaient attendues sur ce point central, mais ne semblent pas encore activées: alors que StopCovid a sélectionné des interactions d’au moins quinze minutes à moins d’un mètre d’une personne avec une autre, Tous Anti-Covid a dû réduire ce laps de temps à 5 minutes. Dans l’application téléchargeable depuis le jeudi 22 octobre, le délai de 15 minutes est toujours mis en évidence.

READ  Le pape François dit «oui» aux contrats d'union civile pour les couples de même sexe

Il s’agissait également de demander à l’utilisateur de Tous Anti-Covid d’activer manuellement l’application avant de se rendre dans des zones bondées (transports, commerces, travail, réunions privées), afin de préserver sa batterie. . Cette activation était automatique sur StopCovid tant que votre Bluetooth restait activé, mais cette opération a été signalée à plusieurs reprises pour sa fâcheuse tendance à vider les batteries du smartphone. Pour le moment, Tous Anti-Covid n’indique pas qu’il est nécessaire d’activer manuellement l’application.

Données locales sur le virus et informations pratiques

Comme indiqué par Emmanuel Macron dans son entretien du 13 octobre, Tous Anti-Covid propose des données à jour sur le virus. L’application affiche une page de statistiques nationales mises à jour quotidiennement sur la situation Covid dans le pays. En revanche, il n’existe pas de «carte météo» du Covid, dans laquelle l’utilisateur pourrait se géolocaliser manuellement et ainsi consulter des informations sur la circulation du coronavirus dans la ville, le département ou la région dans laquelle il se trouve. UNE lien vers une carte des géodes, service de Santé publique France, est néanmoins proposé. All Anti-Covid renvoie également les centres de test à une carte comme prévu sur une page intitulée “DépistageCovid“. Un autre lien sortant vers”MesConseilsCovid “, un nouveau service gouvernemental de recommandations personnalisées pour leur santé et celle de leurs proches, est également intégré à l’application.

Principale nouveauté censée booster le nombre de téléchargements de l’application: un QR Code devrait être mis en place pour les restaurants. Ce dernier était censé être scanné par les clients, via l’application Tous Anti-Covid, qui devait alors enregistrer le créneau horaire pendant lequel ils étaient présents et ainsi les alerter si un autre client de l’établissement devait être testé positif. à Covid dans les jours suivants. La simplicité d’utilisation, supérieure à celle des carnets de rappel mis en place dans les restaurants de la zone d’alerte, a donné l’espoir d’une utilisation décuplée de l’application. Cependant, cette fonctionnalité n’est pas encore prête ce jeudi et devrait être ajoutée dans les prochains jours.

READ  Travailler, se marier ... ce que tu peux faire et ce qui sera interdit

Une chose est certaine à propos de Tous Anti-Covid: les médecins, les épidémiologistes et le corps médical dans son ensemble seront invités à soutenir l’application et à encourager les patients à la télécharger et à l’utiliser. Comme l’a indiqué Cédric O au Sénat le 8 octobre, si les «gérants de cafés, d’hôtels, de restaurants estiment que c’est quelque chose qui va aider à ne pas fermer d’établissements» alors ils devront aussi «aider» le gouvernement dans sa communication. Des messages pour encourager les élèves à utiliser All Anti-Covid seraient également dans les boîtes.

La deuxième version de StopCovid est donc censée booster son utilisation par les Français mais aussi en faire un véritable outil dans la lutte contre la propagation du coronavirus. L’enjeu principal sera en effet de convaincre: sur France 2 il y a quelques jours, Jean Castex lui-même a avoué ne pas avoir installé l’application sur son smartphone, arguant qu’il n’avait pas pris le métro. Lundi 12 octobre sur France Info, il a promis que cette fois il allait l’utiliser, mais a nommé à tort l’application “Télécovid”, le nom d’une application de suivi des patients dans le Morbihan. Pour apaiser les craintes d’atteintes à la vie privée, toujours vivantes depuis le développement de StopCovid, le code source de la nouvelle application sera rendu public jeudi.

Alveré Paquet

"Fier zombieaholic. Communicateur amateur. Gamer. Troublemaker. Amateur de musique indépendant."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer