La technologie

Test du portable Aorus 15P: efficacité et sobriété – Actualités

Label «Gaming» du fabricant taïwanais Gigabyte, Aorus dispose d’un nouveau modèle de PC portable dédié au gaming, avec une fiche technique solide: processeur Intel de dernière génération, carte graphique GeForce RTX et SSD NVMe, le tout dans un châssis de 2 kg. Cet Aorus 15P offre-t-il un bon rapport qualité-prix? Répondez à ce test.

GeForce RTX 2070

Des offres

1.799,00 €Livraison gratuite

GeForce RTX 2060

Des offres

1.699,00 €Livraison gratuite

Conception et construction: sobriété et efficacité

Qu’il semble de plus en plus éloigné du moment où les ordinateurs portables de jeu brillaient de 1000 couleurs flashy et optaient pour des courbes agressives. Ces jours semblent révolus et la plupart des modèles haut de gamme reposent désormais sur un look plutôt sobre. C’est le cas de cet Aorus 15P, qui reprend le look habituel des PC récents de la gamme Gigabyte / Aorus, sans en faire trop. La monture gris foncé se marie bien avec le décor et la capuche n’est ornée que du logo de la marque. Une fois ouvert, on découvre un clavier qui occupe toute la largeur et qui bénéficie de la présence d’un pavé numérique. Clavier qui dispose également d’un rétroéclairage RVB touche par touche et qui est donc entièrement personnalisable via une application dédiée. Vous pouvez bien sûr le couper ou opter pour un contre-jour blanc, beaucoup plus sobre.

Le clavier de l’Aorus 15P par contre ne nous convainc pas particulièrement. Type chiclet, ses touches sont un peu petites et le retour de frappe me paraissait un peu mou. Le coup des touches est assez long, une bonne chose en soi, mais la frappe n’est pas très agréable, que ce soit pour écrire du texte ou pour jouer. Rien de catastrophique et on s’y habitue, mais un peu plus de soin apporté à cet aspect très important n’aurait pas été de trop.. Le touchpad juste en dessous est agréable: bien intégré au châssis, il ne craque pas et ne sonne pas creux.

Dans le rayon des reproches, notez la présence d’une webcam au dessus du clavier : un positionnement loin d’être optimal, ce qui provoque un étrange effet de plongée. Bon point, cependant: il y a un petit loquet pour le cacher lorsqu’il n’est pas utilisé. Notez également l’absence de capteurs d’empreintes digitales pour déverrouiller votre session Windows 10. Côté connexion, l’Aorus 15P est très complet et on apprécie particulièrement la présence d’un lecteur de carte SD UHS-II. De plus, 3 ports USB 3.2 Type-A, 1 port USB 3.2 Type-C (compatible Thunderbolt 3), 1 port Ethernet Gb / s, 1 sortie HDMI 2.0, 1 sortie mini DisplayPort 1.4 et une prise combo. En matière de connectivité, vous pouvez compter sur le WiFi 6 et le Bluetooth 5.

Test du portable Aorus 15P: efficacité et sobriétéTest du portable Aorus 15P: efficacité et sobriété

Nous sommes également confrontés à un PC portable «gamer» très facile à transporter grâce à ses dimensions et son poids réduits. Il ne pèse que 2 kg et n’excède pas 2,3 cm d’épaisseur, pour 36 cm de long et 24 cm de large. Il est livré avec un chargeur qui reste cependant relativement encombrant pour un 15 pouces. Vous pouvez dans tous les cas le glisser sans problème dans un petit sac à dos ou un sac de taille moyenne.

Écran: ce dont vous avez besoin pour jouer dans de bonnes conditions

Test du portable Aorus 15P: efficacité et sobriété

L’Aorus 15P dispose d’un écran IPS de 15,6 pouces, affichant une définition Full HD (1920 x 1080 pixels) et un taux de rafraîchissement de 144 Hz. De type mat, il reste assez lisible, même au soleil, mais le ‘on regrette tout de même une luminosité maximale légèrement faible (302 cd / m2) et un taux de contraste qui ne dépasse pas 1100: 1. La colorimétrie est pourtant impeccable, puisqu’il y a est un Delta E de 2,5 et une température de couleur fixée à 6750 Kelvins. N’oubliez pas que le Delta E représente la différence entre les couleurs «réelles» et les couleurs affichées à l’écran, et doit être aussi petit que possible. La température de couleur doit être la plus proche possible de 6500 K. Il s’agit donc ici d’un panneau aux couleurs fidèles et au rendu équilibré. Un bon écran donc, aussi bien pour les jeux que pour la retouche ou la retouche photo.

Performance: un processeur et un GPU éprouvés pour toutes les utilisations

La version de l’Aorus 15P que nous testons ici dispose d’un processeur Intel Core i7-10875H (8 cœurs / 16 threads, fréquences de 2,3 à 5,1 GHz (Turbo), une carte graphique GeForce RTX 2070 Max -Q (8 Go), 16 Go de RAM 2666 MHz et un SSD NVMe de 512 Go. Le seul vrai point faible de cette configuration est la taille limitée de son stockage, ce qui obligera les gros joueurs à installer un deuxième SSD via le port M.2 gratuit de la carte mère. Les 512 Go se remplissent très rapidement. Par exemple, nous n’avons pas pu installer les 5 jeux de notre protocole de test en même temps (Borderlands 3, Red Dead Redemption 2, Metro Exodus, Control et Assassin’s Creed Odyssey).

Test du portable Aorus 15P: efficacité et sobriété

Hormis cette contrainte, il faut avouer que l’Aorus 15P délivre un niveau de performances tout à fait respectable et conforme à sa fiche technique. Le processeur Core i7 est très à l’aise avec tous les types de tâches et vous pouvez facilement éditer des vidéos, diffuser sur Twitch ou éditer des photos avec Photoshop. Côté gaming, il ne faut pas oublier que le RTX 2070 Max-Q est une version plus lente du RTX 2070 de bureau et qu’il ne faut donc pas s’attendre à un niveau de performances équivalent. La carte reste cependant très confortable en 1080p et permet l’utilisation du ray-tracing et du DLSS dans les jeux compatibles. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, certains jeux très gourmands en ressources comme Metro Exodus ou Red Dead Redemption 2 fonctionnent sur 40 FPS avec un niveau de détail maximal.

Autonomie, bruit et température: un très bon élève

L’Aorus 15P dispose d’un système de ventilation et d’aération particulièrement efficace. Gigabyte a intégré deux ventilateurs de 71 lames, ainsi que 5 caloducs, dont 3 dédiés au refroidissement du processeur et de la carte graphique. La chaleur est évacuée par une grande ouverture à l’arrière, et deux plus petites de chaque côté. Résultats: même en jeu, le châssis reste à une température très acceptable et les points chauds sont concentrés à des endroits stratégiques. L’autre bon point est le bruit franchement contenu de la ventilation, même à pleine charge. Nous avons ainsi réalisé le benchmark Metro Exodus pendant 30 minutes et mesuré le niveau de bruit émis par la ventilation. Résultat: pas plus de 43 dB, soit un souffle audible, mais qui reste assez diffus et très supportable. A noter que le PC propose plusieurs profils de ventilation, qui permettent de prioriser le bruit ou le niveau de performance. Notre test a été réalisé avec le profil «normal». Un profil silencieux est proposé, ce qui réduit encore le niveau sonore et qui peut être intéressant pour la bureautique.

L’autonomie nous a également agréablement surpris. Aorus promet jusqu’à 8 heures d’utilisation au bureau, grâce à la batterie 94 Wh intégrée. Un constat que nous faisons également si vous utilisez correctement les modes d’économie d’énergie et que vous ne jouez pas. En jeu, comme toujours, il sera difficile de dépasser l’heure et demie. Nous avons également fait un test de lecture vidéo en streaming (Netflix sur Chrome, rétroéclairage du clavier désactivé, luminosité de l’écran à 70%), qui a duré 5,54 heures.

Les notes

+Bons points

  • Un PC sobre, compact et facile à transporter
  • Bon niveau de performance, pour jouer et pour travailler
  • Écran 1080p impeccablement calibré
  • Bonne autonomie en bureautique
  • Connectivité très complète
  • Niveau de bruit très acceptable dans le jeu

Points négatifs

  • Un clavier à peine correct
  • Webcam sous l’écran
  • Pas de capteur d’empreintes digitales

Propre dans les épines et faisant très bien ce pour quoi il a été conçu, l’Aorus 15P a quelques défauts. Nous sommes confrontés à un ordinateur portable sobre, très bien construit, avec un bon écran et suffisamment puissant pour une utilisation polyvalente. Ici, pas de fioritures ni de fonctions gadgets, c’est la sobriété qui prévaut. On regrette tout de même un clavier qui aurait mérité d’être plus soigné, une webcam très mal placée ou encore l’absence de capteur d’empreintes digitales. Des points négatifs qui pèsent finalement peu au vu de ses nombreuses qualités.

Profil de jiikaa

Journaliste jeuxvideo.com

18 octobre 2020 à 17:00:01

17/20

Profil de jiikaa, Jeuxvideo.com

Par jiikaa, Journaliste jeuxvideo.com

MP

READ  la qualité audio pourrait enfin s'améliorer grâce à ce nouveau design

Marian Dufour

"Lecteur général. Webaholic. Passionné de médias sociaux. Subtilement charmant ninja de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer