Actualité à la Une

Test Lumix S5: enfin un hybride plein format «compact» et puissant de Panasonic

Gestion électronique du bruit

Le Lumix S5 possède un capteur 24×36 24,2 mégapixels similaire à celui du Lumix S1. La taille des photosites est donc de 5,98 µm, une valeur assez importante qui permet théoriquement de favoriser le dispositif dans sa gestion de la sensibilité ISO. Ce dernier s’étend également de 50 à 204 800 ISO en mode étendu.

Justement, la gestion de la sensibilité du Lumix S5 est excellente. C’est d’autant plus vrai sur la version Jpeg qui propose un rendu granulé, mais aussi détaillé. C’est un choix que l’on apprécie, contrairement à ce que propose un Canon EOS R6, qui lisse trop les photos et perd en finesse.

Brut
JPEG

Enfin, si le bruit apparaît à 800 ISO, c’est à 1600 ISO que l’on commence vraiment à le percevoir. Cependant, le premier niveau important de perte de détails apparaît à ISO 3200, tout en étant largement exploitable. ISO 6400 est la valeur à éviter pour éviter d’avoir un rendu trop dégradé, même si ce critère dépend des utilisations. Les résultats sont toujours satisfaisants jusqu’à 25 600 ISO voire 51 200 ISO, avec un rendu assez net et naturel – compte tenu de la valeur extrême de ces sensibilités.

Sans surprise, les fichiers bruts du Lumix S5 sont également très bons. Il sera possible d’utiliser un réglage de sensibilité à 6400 ISO ou 12800 ISO sans difficulté. L’utilisation de la réduction du bruit dans ce cas peut être utile, mais pas obligatoire. Ce n’est qu’à 25 600 ISO et plus que le bruit devient trop présent et plus grossier.

Latitude d’exposition

Pour vérifier l’étendue du travail d’un point de vue “artistique”, nous avons photographié notre scène de test sur une plage de +/- 5 EV et corrigé les fichiers bruts avec notre logiciel de montage pour obtenir une exposition similaire.


Quant à la dynamique du capteur, nous naviguons à nouveau en terrain connu avec des résultats proches de ceux des Lumix S1 et S1R. Les ombres sont facilement récupérées jusqu’à -3 EV, tandis que le bruit apparaît à -4 EV. Du côté des points forts, la limite de récupération des détails est comprise entre +1,6 EV et +2 EV. Les performances sont assez bonnes, mais encore assez éloignées des meilleurs appareils.

Stabilisation et fonctions avancées

Le Lumix S5 fait digne partie de la gamme Lumix S. La stabilisation est excellente et confirme le savoir-faire de Panasonic dans ce domaine. Prendre des photos de nuit à la main n’est plus vraiment un exploit. D’autre part, plusieurs fonctions avancées en font également partie. Nous avons déjà parlé des modes rafale 6K / 4K, mais la photographie HLG – Hybrid Log Gamma pour HDR utilisant des appareils compatibles – est également présente, tout comme le mode haute résolution désormais classique qui atteint 96 mégapixels.

READ  télécharger la nouvelle application, qui change après StopCovid

Alveré Paquet

"Fier zombieaholic. Communicateur amateur. Gamer. Troublemaker. Amateur de musique indépendant."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer