sport

42 points pour son premier match en Playoffs, record, trick, truc, etc.

Certains d’entre nous ont convenu de dire que le petit génie mangerait une drôle de porte pour son baptême du feu dans les Playoffs, il faut dire que faire fondre le trio Patoche Beverley – Paul George – Kawhi Leonard dès le départ, ce n’était pas un cadeau . Luka a mangé une porte, est resté groggy pendant trois minutes, puis il a tiré le levier et il est entré à nouveau dans l’histoire. Encore une fois.

C’est l’histoire d’un gamin gelé par la pression et ciblé par trois des meilleurs défenseurs de la Ligue. Un départ catastrophique, on parle d’une équipe menée 18-2 après quatre minutes quand même, et d’un supposé génie qui compte déjà … cinq balles perdues à l’apéritif. Cauchemar à venir se dit-on, mais ce serait mal de connaître la bête. Parce que très vite c’est le vrai Luka Doncic qui revient au sol, ici avec de grands coups de recul, ici avec des passes millimétriques pour ses amis lettons ou allemands, et la ligne de stats devient soudainement plus familière. Juste la colonne de balles égarées qui pousse aussi vite qu’un ballon rempli d’eau, mais le jeu de Lulu est un jeu risqué, nous le savons. Le trio précité n’a très vite eu aucune solution pour contrer la boulimie du ROY 2019, et comme par magie les Mavs ont alors pris les devants. Agressivité pour aller gratter les lancers, volupté et manque de respect sur ses longs coups, SuperLuka nous donne le total, il nous donne sa spéciale, pour que très vite on se mette à parler de disques, encore une fois, pour un gamin qui commence par désinvolture à avoir un bonne collection à son actif.

READ  Foot OM - OM: coup de théâtre, Villas-Boas change d'avis sur son avenir

42 points à 13/21 tirs dont 2/6 de stationnement anticipé et 14/15 lancers, 7 rebonds, 9 passes décisives, 3 interceptions et 11 interceptions en 38 minutes

Une ligne de stats enfin habituelle pour le crackito, mais malgré la défaite, on vous en parle juste ici, c’est lui qui fait l’actualité ce mardi matin. Pourquoi ? Parce qu’il est tout simplement devenu hier soir le joueur à avoir marqué le plus de points pour un premier match éliminatoire en carrière, passant en même temps des non-noms comme Magic Johnson, Tracy McGrady ou LeBron James. Encore un exploit dans sa toute jeune carrière, et si les plus endeuillés préfèrent pointer du doigt la défaite des Mavs, il suffit de se dire qu’il est temps d’en profiter car quand le petit commencera à le gagner sera nécessaire de se lever tôt pour lui obtenir un match.

Encore un record alors, le 437e environ, et une série qui pourrait bien être encore plus intéressante que prévu si Kristaps Porzingis et les arbitres ne décidaient pas de tout gâcher. Luka Doncic, il s’en fiche, car en tout cas on a commencé sur une série 36/10/10, comme si tout était facile pour lui, et ça devient presque agaçant.

Rolande Desroches

"Travelaholic. Passionné de bacon d'une humilité exaspérante. Gamer. Tombe beaucoup. Étudiant. Praticien de l'alimentation. Amoureux de la bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer