Sport

Nouveau miracle à Marseille

L’OM a été accroché par le FC Metz, ce samedi au Vélodrome, pour le compte des 5e Journée de Ligue 1 (1-1). Non sans une nouvelle égalisation à la dernière seconde …

Depuis son coup d’État à Paris le 13 septembre (victoire 0-1), l’OM a réalisé trois réceptions au Vélodrome sans signer de succès. Vidés de ses partisans bouillonnants, les murs du boulevard Michelet ne sont que «une coquille creuse» pour reprendre la vieille expression chère à feu le président Pape Diouf. Un navire sans amiral qui navigue à vue et joue sans soulagement. Saint-Etienne en a profité pour ramasser trois points dans la ville de Marseille – une première depuis 1979 – et Lille n’a raté la victoire que d’un cheveu, de la tête de Germain le week-end dernier. Dans un scénario cruel également vécu par le FC Metz ce samedi soir.

Déjà pris au piège à plusieurs reprises cette saison dans le money time (face au Losc et au PSG), le club lorrain a cette fois pris un point mais méritait certainement mieux au vu de sa rigueur et de son implication face à une équipe marseillaise à terre. inspiration. Pour la troisième fois de cet exercice (record de la saison dernière égalé à son égard), Niane a trouvé la faute aux Grenats, avec une tête imparable piquée pour un Mandanda pourtant apparu en grande forme ce soir (0-1, 71e). La sanction logique alors des erreurs marseillaises.

Rendez-vous à Lyon

« C’est compliqué, on a eu l’impression de se débrouiller en première mi-temps, en possession et même en chances, puis on s’endort en seconde mi-temps, on prend un but et on a de la chance. égaliser, dixit Sanson chaud sur l’antenne de Canal +. On ne peut pas se combiner pour avancer et on perd encore des points à domicile… On voulait vraiment faire mieux aujourd’hui mais au final, on a joué au même rythme que lors des deux matches précédents. »Lucide, l’ancien montpelliérain a épargné à sa famille un sacré casse-tête grâce à sa frappe victorieuse dans la prolongation, après de bons relais fournis par Khaoui et Radonjic – sauvant les jokers comme l’avait fait Germain six jours plus tôt contre les Dogues (1-1, 90e+5).

READ  Josep Maria Bartomeu a tenté un improbable échange Antoine Griezmann-João Félix

Cette fois encore, le trio attaquant titulaire composé de Payet, Thauvin et Benedetto n’a pas été à la hauteur de la tâche, comme en manque de jus et de désir. Le tout sous les yeux d’un Luis Henrique fraîchement débarqué du Brésil et actuellement confiné aux tribunes. ” On n’a pas profité de notre victoire à Paris, ce n’est pas l’idéal “, Observe André Villas-Boas impuissant avant de signaler quelques raisons d’espérer:” Nous nous sommes améliorés dans le jeu mais nous devons être plus efficaces devant le but adverse. «Hors de leurs bases, à Lyon dans huit jours, l’OM et son entraîneur seront peut-être plus inspirés.

Lisez aussi:
OM-Metz, le film du match
Ces trois assaillants dont Villas-Boas ne veulent plus
Rennes impose

précédent
Suivant

  • 1/12

    12e: Kevin Trapp, 7 M €

    Du PSG à Francfort en 2019

  • 2/12

    10e: Tomas Koubek, 7,5 M €

    De Rennes à Augsbourg en 2019

  • 3/12

    10e: Paul Bernardoni, 7,5 M €

    De Bordeaux à Angers en 2020

  • 4/12

    8ème: Cédric Carrasso, 8 millions d’euros

    De Toulouse à Bordeaux en 2009

  • 5/12

    8e: Alban Lafont, 8 M €

    De Toulouse à la Fiorentina en 2018

  • 6/12

    7e: Hugo Lloris, 8,5 M €

    De Nice à l’OL en 2008

  • 7/12

    6e: Stéphane Porato, 10,5 M €

    De l’OM à Monaco en 2000

  • 8/12

    5e: Fabien Barthez, 11,7 millions d’euros

    De Monaco à Man Utd en 2000

  • 9/12

    4e: Hugo Lloris, 12,6 millions d’euros

    De l’OL à Tottenham en 2013

  • 10/12

    3e: Petr Cech, 13 M €

    De Rennes à Chelsea en 2004

  • 11/12

    2ème: Benjamin Lecomte, 13,5 M €

    De Montpellier à Monaco en 2019

  • 12/12

    1er: Edouard Mendy, 25 M €

    De Rennes à Chelsea en 2020

READ  pas de vainqueur entre le Portugal et l'Espagne, l'Allemagne a repris le fil

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer