La technologie

C’est arrivé chez Free et dans Telecoms… Iliad encaisse une manne à 15 milliards de dollars, Free le roi des chaînes à bas débit, Red by SFR arrive pour contrer Free Mobile

C'est arrivé chez Free et dans Telecoms… Iliad encaisse une manne à 15 milliards de dollars, Free le roi des chaînes à bas débit, Red by SFR arrive pour contrer Free Mobile

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique “Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms …” Celle-ci vous invite à vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais au fil des années, des décennies voire des précédentes des siècles. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs souvenirs…


9 octobre 2019: Orange lance sa Livebox 5

C’était il y a un an, après Free et sa Freebox Delta, puis SFR et son player SFR Box 8, Orange a levé le voile le 9 octobre 2019 sur son nouveau serveur, le Livebox 5. Aux antipodes de la disruption et même décevant pour certains. Écoresponsabilité, vitesses améliorées mais partagées, Wi-Fi intelligent mais pas de nouvelle génération, interface TV revue et corrigée, lecteur 4K compatible avec Dolby Atmos et toute une gamme d’options, la dernière Orange box a pour seule mission d’adapter la prolifération des appareils en s’adressant à sa flotte existante, au détriment de sa durée de vie.


11 octobre 2011: Red by SFR est né sous un autre nom

Le 11 octobre 2011, SFR a en effet lancé sa réponse aux offres «B & You» de Bouygues Telecom et «Sosh» d’Orange. La Red Series de SFR proposait ainsi 4 packages sans engagement disponibles exclusivement sur Internet. Red By SFR est né ce jour-là sous le nom de «SFR’s RED series», dans le but de contrer le lancement de Free Mobile.


13 octobre 2014: Iliad jette l’éponge et n’achète pas T-Mobile US

Une date qui restera à jamais gravée dans l’esprit de Xavier Niel. Le 13 octobre 2014, Iliad a annoncé la fin du projet d’acquisition de 56,6% pour 15 milliards de dollars de T-Mobile US après discussions avec son actionnaire majoritaire Deutsche Telekom, son offre a été rejetée par le conseil d’administration de T-Mobile US. Suite à ce rejet, la maison mère de Free a mis en place un consortium avec deux grands fonds de private equity et de grandes banques internationales pour améliorer significativement les conditions de son offre en augmentant le montant en cash et en augmentant la part du capital de T-Mobile US acquis de 56,6% à 67%. En vain…

READ  Crucial lance des disques SSD portables USB Type-C de 2 To à un prix agressif


16 octobre 2008: plein de chaînes de télévision à bas débit, Free se démarque

A cette date, Free a considérablement élargi son bouquet de chaînes diffusées en MPEG-4 avec 14 nouveaux arrivants, portant à 32 le nombre total de chaînes encodées de cette manière (qui ne nécessitaient qu’un faible débit pour leur réception).

Free était le seul FAIRE de proposer la diffusion de chaînes en MPEG-4 avec ce faible débit, permettant ainsi à presque tous les abonnés situés dans des zones dégroupées et équipés de la Freebox haute définition pour regarder ces 32 chaînes sur leur télévision.


18 octobre 2011: YouTube débarque sur la Freebox

Il y a neuf ans, Netflix n’existait pas et les attentes étaient différentes. Souvenez-vous, le 18 octobre 2011, les Freenauts pouvaient enfin avoir accès aux vidéos YouTube directement sur leur télévision grâce à une application dédiée disponible sur la Freebox Revolution. Assez pour regarder des vidéos en haute définition (HD) – commodément sur grand écran.

Marian Dufour

"Lecteur général. Webaholic. Passionné de médias sociaux. Subtilement charmant ninja de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer