La technologie

Photo: Darktable passe à la version 3.2 à l’avance grâce au confinement!

3

Le logiciel d’édition, de retouche et de catalogage de photos Darktable est mis à niveau vers la version 3.2 avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités. Grâce au confinement, le nombre de contributions à son développement a atteint de nouveaux sommets.

Si vous connaissez Lightroom, DxO PhotoLab ou Luminar d’Adobe, pour ne citer que trois exemples, sachez qu’il existe une alternative gratuite et ouverte à ces logiciels propriétaires payants: Darktable. L’application permet de gérer une photothèque, mais aussi de s’adonner à toutes sortes de retouches plus ou moins avancées.

darktable

darktable

darktable, un logiciel de gestion et d’édition de photos multiplateforme et open source.

  • Version : 3.2.1
  • Téléchargements: 679
  • Date de sortie : 10/08/2020
  • Auteur : darktable
  • Licence : Logiciel gratuit
  • Catégories:

    Photo

  • Système opérateur :

    Linux, macOS, Windows 7/8 / 8.1 / 10

Ce temps libre né de l’enfermement

Traditionnellement, les nouvelles versions de Darktable arrivent en décembre. Leur développement, qui peut être très lourd – notamment lors des grandes révisions avec la version 3.0 – ne laisse de place qu’à une seule version majeure par an. Mais cette année 2020, si particulière en raison de la crise sanitaire, a eu un effet logique, quoique inattendu, sur l’avancement du projet.

En effet, le confinement général en France, mais aussi imposé dans d’autres pays, a permis à un grand nombre de personnes d’avoir plus de temps libre qu’à l’accoutumée. Le nombre de contributions a donc atteint des records et permet à la version majeure de Darktable 3.2 de sortir bien avant la date limite ordinaire. Cerise sur le gâteau, une autre version majeure est toujours en cours de maintenance pour la fin de l’année!

L'affichage des informations de tri des images ne peut être activé qu'en survolant la souris. © Darktable

L’affichage des informations de tri des images ne peut être activé qu’en survolant la souris. © Darktable

L’interface continue de s’améliorer

La version 3.0 a dévoilé une nouvelle interface entièrement retravaillée. Ce mouvement se poursuit avec d’autres améliorations ergonomiques avec des optimisations CSS en arrière-plan. La partie table lumineuse (table lumineuse en français) est celle qui a le plus évolué. Par exemple, sept modes d’affichage supplémentaires sont intégrés dans le catalogue pour ajuster la quantité d’informations affichées. En revanche, l’ensemble du panneau des préférences a été repensé avec l’ajout d’onglets pour une meilleure navigation.

Les préférences bénéficient d'onglets pour plus de clarté dans la navigation. © Darktable

Les préférences bénéficient d’onglets pour plus de clarté dans la navigation. © Darktable

Boutons contextuels

Une autre grande nouvelle est que le système de comparaison d’image amélioré gagne une ligne de séparation d’image plus visible – sa couleur peut également être modifiée. Dans le même temps, et toujours pour faciliter la vie de l’utilisateur, certains boutons bénéficient d’une activation contextuelle. Pour être plus clair, selon le panneau affiché, la sélection ou d’autres interactions, certains boutons ne seront plus cliquables, car ils sont inutiles dans ce contexte précis.

Enfin, dans le lot de grands changements, citons l’arrivée d’un nouveau module appelé «doctor nega». Il permet de travailler sur des négatifs de films et offre de nombreuses options pour les manipuler. Le workflow est également amélioré pour la gestion des fichiers bruts et leur exposition afin d’être au plus près de ce que proposent les jpegs directement à partir des boîtes.

Le nouveau module «docteur nega» en action. © Darktable

Le nouveau module «docteur nega» en action. © Darktable

Un grand nombre de nouveaux produits

De nombreuses autres nouveautés sont présentes, parfois majeures, parfois mineures. La gestion des raccourcis a été affinée, tout comme l’éditeur de métadonnées. C’est également le cas pour l’utilisation de mots-clés qui peuvent par exemple être créés sans avoir préalablement sélectionné une image. Bien sûr, les améliorations traditionnelles de la stabilité et des performances sont dans le jeu.

Comme la version 3.0, le nombre d’améliorations apportées par Darktable 3.2 est important. La liste exhaustive des nouveautés est disponible directement sur le site dédié au projet, mais en anglais. Sur le site linuxfr.org, un article à ce sujet a été publié en français. Nous remarquons que Darktable arrive directement à la version 3.2.1 en raison des corrections de bogues de dernière minute.

Un logiciel gratuit et communautaire nécessite, Darktable est compatible avec plusieurs distributions Linux telles que Solaris, Debian ou Ubuntu. Windows et macOS ne sont évidemment pas oubliés.

READ  Un Raspberry Pi connecté à un cube contenant plus de 12000 LED RVB matérialise l'activité du CPU

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer