La technologie

Ivre, il menace de faire sauter la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire

Fausse alerte pour les gendarmes de Cosne-sur-Loire. Vendredi 4 septembre, dans la soirée, les gendarmes du nord du département reçoivent des informations inquiétantes.

Un homme menace de faire exploser la centrale nucléaire du département sur son mur Facebook. Blague ou pas, la menace est prise au sérieux.

Après avoir identifié l’individu dans la nuit, la gendarmerie a arrêté le fauteur de troubles chez un ami près de Cosne-sur-Loire. Dès 6 heures du matin ce samedi 6 septembre, une intervention a été menée avec des moyens conséquents.

Le suspect a été appréhendé sans incident et conduit au peloton de gendarmerie de Cosne-sur-Loire.

Une blague qui peut coûter cher

Il sera placé en garde à vue immédiatement. Après vérification, ce n’était qu’une blague faite sous l’influence de l’alcool.

«La quarantaine était déjà connue des services de gendarmerie. Sous l’effet de l’alcool, il a proféré ses menaces, elles sont fausses et il le regrette », précise le parquet de la Nièvre.

L’homme sera convoqué au tribunal dans quelques mois pour répondre de ses actes, il risque six mois d’emprisonnement.

Le parquet rappelle “que ce type de menace n’est pas pris à la légère et que la gendarmerie est vigilante sur ce sujet”.

Simon Dubos

READ  Avec ce message, Tesla rappelle à ses clients qu'ils ne possèdent pas complètement leur voiture

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer