Sport

Les Lakers rebondissent avec l’autorité des Mavericks

Face aux Clippers, les Lakers débutent timidement en défense. Cependant, ce n’est pas la même histoire en attaque. Alors que LeBron James est particulièrement agressif et radieux sur la contre-attaque, Anthony Davis affiche un visage beaucoup plus conquérant ce soir (18-12).

Les Mavericks ont répondu par l’intermédiaire de Dorian Finney-Smith, habile dès le départ. La rencontre perd alors progressivement en rythme et en intensité. D’autant plus avec le saignement d’Anthony Davis, touché en bouche. L’ouverture des bancs permet cependant aux champions en titre de conserver leur avantage de possession, à l’issue de ce premier quart-temps (33-30).

Dans le deuxième acte, Dallas compte sur Tim Hardaway Jr. pour résister à l’accélérateur de Los Angeles, à l’initiative d’un LeBron James entouré de remplaçants californiens, et notamment Markieff Morris (46-38). Tout en contrôlant, les «Purple & Gold» imposent leur domination sur ce match et l’écart se creuse progressivement.

Le duo James / Davis reprend ses bonnes habitudes

Derrière une dizaine d’unités, les joueurs de Rick Carlisle relancent la machine avec leur agressivité, obtenant leurs points sur la ligne des lancers francs. Tout en profitant des pertes de balles adverses (55-50). Un temps mort, associé au retour au jeu d’un LeBron James de plus en plus dominateur, aide les hommes de Frank Vogel à reprendre leur marche en avant. Ils ont ainsi vu la tête confortablement à la mi-temps (69-57).

Après la pause, l’écart se stabilise rapidement autour de la quinzaine de points et les Lakers déroulent sans forcer. À tel point qu’ils finissent par se relâcher un peu. Trop brutaux en attaque, ils accordent trop de coups ouverts aux Mavericks. Ils reprennent confiance mais Dennis Schröder se charge de refroidir leur enthousiasme (83-68).

READ  30 Meilleur test Tee Shirt Manche Longue Femme en 2021: après avoir recherché des options

Avec un succès diabolique de 3 points, Trey Burke a du mal à ramener sa famille dans le match. Problème, pour reposer ses joueurs phares, Los Angeles peut désormais s’appuyer sur une «seconde unité» solide et approvisionnée, dirigée par Montrezl Harrell. C’est justement cette force de frappe offensive qui permet aux champions en titre d’être toujours fermement en tête, à douze minutes du temps (99-85).

Une formidable profondeur de banc

Dos au mur, Dallas a attaqué dur ce dernier quart-temps et, malgré la présence de Luka Doncic en marge, inflige un 7-0 à ses hôtes afin de grignoter son retard. Lentement, mais sûrement, l’écart est de retour sous la barre des dix points (106-97). Appelé à la rescousse à la place de LeBron James, Anthony Davis rassure alors tout un groupe par sa seule présence. Quant à Montrezl Harrell, il se régale à mi-chemin face à Boban Marjanovic et donne de l’air à son équipe (118-102).

Enfin, les “Purple & Gold” parviendront à conclure définitivement cette partie, toujours sans leur “King”, au repos. Plus solides, moins irréguliers et mieux armés en termes de profondeur de banc, les Lakers débloquent leur compteur de succès avec autorité (138-115).

Si LeBron James (22 points, 7 rebonds, 10 passes) et Anthony Davis (28 points, 8 rebonds, 5 passes) ont dominé comme d’habitude, c’est surtout Dennis Schröder (18 points, 6 passes) et Montrezl Harrell (22 points, 7 rebonds) qui est venu au premier plan ce soir. En relais de ses deux superstars, Frank Vogel peut désormais compter sur un doublet choc et cela fait une sacrée différence par rapport à la saison dernière. Luka Doncic (27 points, 4 rebonds, 7 passes) et sa famille n’ont pu voir que les dégâts …

READ  Benzema a eu "plus de peine à ne pas avoir d'explication" qu'à ne pas être champion du monde

Lakers / 138 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF De Def Jusqu’à Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 30 10/16 3/5 5/7 1 sept 8 5 2 2 2 28 33
L. James 31 8/18 3/8 3/4 1 6 sept dix 1 4 22 25
M. Gasol 20 0/1 0/1 2/2 2 sept 9 2 1 2 9
D. Schroder 25 7/11 1/3 3/4 1 1 2 6 5 4 18 17
K. Caldwell-Pope 24 3/7 2/6 0/0 2 4 1 2 8 9
M. Morris 15 3/5 3/5 0/0 3 4 sept 2 1 9 17
M. Harrell 28 10/13 0/1 2/5 5 2 sept 2 4 1 2 22 24
K. Kuzma 22 5/11 3/4 0/0 2 4 6 2 1 1 13 16
J. Dudley 2 0/0 0/0 0/0 1 2 3 3
A. McKinnie 2 1/1 1/1 0/0 1 1 3 4
Q. Cuisinier 2 0/1 0/0 0/0 -1
W. Matthews 16 1/3 0/2 0/0 1 1 1 1 2 2
A. Caruso 13 2/2 2/2 0/0 1 1 2 2 2 2 6 9
T. Horton-Tucker sept 1/2 1/1 2/2 1 1 2 2 1 1 5 sept
Total 51/91 19/39 17/24 17 36 53 33 23 9 16 4 138
Non-conformistes / 115 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF De Def Jusqu’à Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Finney-Smith 29 4/9 2/6 0/0 2 2 4 3 1 dix 9
D. Powell 24 4/4 1/1 2/4 3 3 1 2 3 1 11 15
L. Doncic 34 9/19 2/5 7/8 4 4 sept 3 1 27 25
T. Hardaway Jr. 28 4/12 1/5 1/2 1 3 4 2 1 dix sept
J. Richardson 27 6/12 2/5 3/3 1 1 2 2 4 2 17 17
J. Johnson 12 1/1 0/0 2/3 1 1 4 1 4 9
M. Kleber 20 1/2 1/2 2/2 1 4 5 2 5 11
W. Iwundu 2 1/1 0/0 0/0 2 2
B. Marjanovic sept 3/4 0/0 0/0 1 1 1 6 6
W. Cauley-Stein 14 0/3 0/0 0/0 2 2 3 2 1 1 1
J. Brunson 14 2/5 0/1 0/0 2 2 1 2 3 4 1
T. Terry 2 1/1 0/0 0/0 1 2 3
J. Green 2 0/0 0/0 0/0
T. Burke 24 5/10 4/7 3/4 1 1 2 5 1 17 15
Total 41/83 13/32 20/26 3 24 27 20 22 13 9 3 115

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer