Économie

Montebourg à Castex: “Comment le gouvernement peut-il permettre le démantèlement de Suez?”

Chantre du «patriotisme économique» de gauche et opposant résolu à Emmanuel Macron au point de penser à 2022, Arnaud Montebourg fonce dans la bataille acharnée que les deux géants français mènent depuis plus d’un mois. eau et déchets, Veolia et Suez. Alors que le premier semble presque assuré d’avaler le second à l’issue d’un conseil d’administration du groupe Engie qui doit, lundi, décider définitivement de la cession de Suez à Veolia, l’ancien ministre socialiste de la relance productive de François Hollande a pris sa plume pour écrire une lettre incendiaire au Premier ministre, Jean Castex, à ce sujet “Cas de la fusion forcée Veolia-Suez”. Le 3 septembre, Jean Castex estimait que cette opération, qui mettrait fin à l’indépendance de Suez mais donnerait naissance à un géant mondial de l’eau sous la bannière Veolia, “Logique”. Arnaud Montebourg n’est pas du tout de cet avis.

Dans une lettre datée de vendredi qui Libération procuré

Libération réserve cet article à ses abonnés
Pour continuer la lecture, abonnez-vous

3 mois pour 8 €

Soutenez notre indépendance

Avez-vous déjà un compte abonné?

Je connecte

  • Tous nos articles en
    illimité
  • Le journal en version numérique le jour de sa publication
  • Nos newsletters
    exclusivités
  • CheckNews, notre service de Vérification des faits


Jean-Christophe Féraud

READ  Le groupe de services pétroliers CGG réduit d'un quart les effectifs de son siège

Yseult Sauveterre

"Fier lecteur. Troublemaker. Gamer. Organisateur. Créateur total. Fanatique de bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer