Sport

Tsitsipas propose son premier quart-temps, on retrouve Kvitova

  • Tsitsipas trop fort pour Grigor

Sur le court central, en début d’après-midi, le duel esthétique entre le Bulgare Grigor Dimitrov (29 ans) et le Grec Stefanos Tsitsipas (22 ans), deux fans du revers à une main, s’est tourné au profit du caddie.

Pour leur premier affrontement officiel, les deux hommes ont donné à la maigre assistance quelques coups qui auraient mérité un 10/10 si le tennis avait distribué des marques artistiques. Comme ce smash aveugle de Dimitrov, ou ses scissions après s’être jeté tête baissée sur un coup droit du Grec.

En revanche, on n’en dira pas autant de sa tenue colorée, hommage de son équipementier au Kid de Las Vegas, Andre Agassi. Un “fashion faux pas”, comme Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue, elle-même une amoureuse du beau jeu et partisan inconditionnel de Roger Federer.

Le Bulgare peut nourrir quelques regrets. Après un premier tour où Tsitsipas avait l’ascendant, le jeu était complètement équilibré dans le deuxième set. Répondant rapidement, les deux hommes ont dû se décider au tie-break, et Dimitrov avait deux balles pour égaliser une manche partout. Mais c’est le Grec, plus assidu, qui a eu le dernier mot (11-9).

La perte de ce set aura eu l’effet d’un coup de bambou pour Dimitrov: il s’est effondré dès le départ dans le troisième set, laissant son adversaire décoller. Tsitsipas, très solide au service, ne sera pas rattrapé (6-3, 7-6, 6-2). Enfin, le seul petit avertissement du Grec était l’appel au médecin après avoir remporté le premier set pour irritation de l’œil gauche.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Stefanos Tsitsipas a franchi l’étape des huitièmes de finale à «Roland», où il a calé l’an dernier – après un match homérique à Lenglen contre le Suisse Stan Wawrinka, une défaite qui a longtemps laissé sa marque .

En quart de finale, la tête de série numéro 5 du tournoi (et 6e monde) trouvera une vieille connaissance, le Russe Andrey Rublev (12e Coupe du monde, également 22 ans), qui l’a battu en trois sets lors de la finale de Hambourg il y a dix jours. Les Russes ont dû travailler lundi contre le Hongrois Márton Fuscovics, qu’il a éliminé en quatre sets: 6-7 (4), 7-5, 6-4, 7-6 (3).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi A Roland-Garros, les serveurs de volley-ball ne sont que de la nostalgie
  • Petra Kvitova, alors que nous nous revoyons

L'actuel numéro onze mondial s'est qualifié en dominant en deux sets (6-2, 6-4) le Chinois Shuai Zhang, 39e joueur mondial.

Cela faisait longtemps que nous ne l’avions pas vue à ce niveau à Paris. Huit ans exactement. La Tchèque Petra Kvitova reviendra en quarts de finale de Roland-Garros pour la première fois depuis 2012.

Lundi, l’actuel numéro onze mondial s’est qualifié en dominant en deux sets (6-2, 6-4) le Chinois Shuai Zhang, 39 anse joueur mondial. Le double vainqueur de Wimbledon (en 2011 et 2014) a gagné en moins d’une heure et demie. Elle n’a pas encore perdu de set.

Elle était à peine accro dans le deuxième set lorsque Shuai Zhang est revenu de 5-2 à 5-4. «C’était une grande bataille. Elle a très bien servi, elle joue de manière très agressive. Je suis très content d’en être sorti, même si je n’ai pas pu terminer à 5-2 », a commenté le gaucher tchèque, qui affrontera l’Allemande Laura Siegemund au prochain tour (66e monde), abatteur de l’espagnol Paula Badosa (87e) 7-5, 6-2, pour une place dans la dernière case.

Le monde

READ  Foot OM - OM: Wesley Fofana prêté à Marseille, l'idée est lancée

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer