Sport

pas de vainqueur entre le Portugal et l’Espagne, l’Allemagne a repris le fil

Avant la reprise de la Société des Nations ce samedi, la trêve internationale nous a offert des rencontres de gala et notamment un derby ibérique à Lisbonne opposant une Espagne rajeunie (7e du classement Fifa) – avec Dani Olmo mais sans le joyau Ansu Fati au coup d’envoi – au Portugal (5e) de Cristiano Ronaldo et Francisco Trincao. Une rencontre qui a vu Gérard Moreno profiter de l’inexpérience du novice Ruben Semedo pour s’offrir une première opportunité dès la troisième minute de jeu, avant de croiser Rui Patricio. L’Espagne a pressé fort et Dani Olmo a centré fort devant le but de Patricio sans trouver de preneur (5e). Tout comme Ceballos dans la foulée, cette fois du côté gauche (7e). De près, puis de loin: Rodrigo a tiré un tir puissant de vingt mètres qui flirtait avec le poteau droit de Patricio (10e). Une fois de plus laissé libre à l’entrée de la surface de réparation des locaux, l’attaquant de Leeds a alerté Patricio qui a capturé (17e). Ruben Semedo, décidément peu inspiré ce soir, s’est raté deux fois sur la même action et Gérard Moreno a tiré le petit filet droit (19e).

Après cette publicité

Les acteurs s’assoupissent, le rythme ralentit et c’est finalement le Portugal qui a offert la dernière action de ce premier acte à travers Raphaël Guerreiro, dont la lourde frappe hors du cadre n’a finalement pas inquiété Kepa (43e). L’étincelle est venue sans surprise du quintuple Ballon d’Or qui, retrouvé à gauche, a décroché une frappe lourde qui a fracassé la barre de Kepa puis a rebondi juste devant la ligne d’un Kepa Arrizabalaga totalement battu (53e). Une barre transversale qui a de nouveau tremblé sur une frappe de Renato Sanches, ce dernier ayant été servi par Ronaldo (67e). Le Portugal a avancé en seconde période mais n’a pas trouvé la faute lorsque son prochain adversaire, la France, a atomisé l’Ukraine.

READ  Pierre Gasly, vengeance dans l'histoire

L’Italie dévore la Moldavie, la Turquie s’éloigne de l’Allemagne

A peu près au même moment, au stade Artemio Franchi de Florence, une Italie ayant réalisé un gros turn-over fait exploser la Moldavie friable (6-0). Bryan Cristante a d’abord coupé un corner avec une tête au premier poteau (1-0, 19e), puis Francesco Caputo a profité d’un marquage défectueux pour crucifier Alexei Coselev (2-0, 23e), avant que le retour Stephan El Shaarawy ajoute son nom au tableau de bord deux fois (3-0, 30e puis 5-0 à la 45e + 1) et que le malheureux Veaceslav Posmac ne vient pas tromper son propre gardien (4-0, 38e). En seconde période, le troisième complice de l’attaque italienne, Domenico Berardi, accable un peu plus le gardien moldave (6-0, 72e). A Cologne en revanche, l’Allemagne d’un titulaire Julian Draxler a lutté contre la Turquie, avant que le joueur du Paris Saint-Germain ne fasse la différence juste avant la pause avec un petit plongeon suite à une offrande en profondeur du nouveau Blue Kai Havertz (1 -0, 45e + 1).

Un avantage de courte durée puisque Ozan Tufan a profité d’une perte de balle allemande pour déchaîner une merveille de frappe qui lobait (à son tour) une Leno sans réaction (1-1, 50e). Mais Havertz a recommencé, cette fois pour Florian Neuhaus (2-1, 58e). Celui-là même qui a été surpris par le pressage d’Efecan Karaca qui a ouvert la voie au but avant de conclure plein de sang-froid (2-2, 67e). Gian-Luca Waldschmidt pensait offrir du succès aux Allemands avec une bonne reprise en bordure de surface après une relance ratée de la défense turque (3-2, 81e) … C’était sans compter le but sur le buzzer de Kenan Karaman après une superbe action collective (3-3, 90e + 4).

READ  30 Meilleur test Sacoche Velo Porte Bagage Arriere en 2022: après avoir recherché des options

Dans la Johan Cruijff Arena d’Amsterdam, la séduisante Pays-Bas – Mexique n’a donné naissance qu’à un seul tir cadré dans les 45 premières minutes: Steven Berghuis, de l’intérieur de la surface, forçant Alfredo Talavera à la parade (19e). Ce sont aussi les visiteurs qui ont ouvert le score depuis le point de penalty grâce à une transformation de Raul Jimenez (1-0, 60e), après une faute de Nathan Aké. Enfin, à Saint-Gall, la Suisse a tenu tête à la Croatie, menant même grâce à Mario Gavranovic (1-0, 31e) avant que Josip Brekalo égalise devant Omlin (1-1, 42e) et Mario Pasalic les remette. devant (2-1, 67e). A noter également la carte de la Pologne face à la Finlande (5-1), portée notamment par un triplé de l’ancien joueur rennais Kamil Grosicki (9e, 18e, 38e).

Les résultats de la soirée:

  • Autriche 2 – 1 Grèce: Konstantinos Fortounis (63e) pour la Grèce; Adrian Grbic (77e), Christoph Baumgartner (80e) pour l’Autriche.

  • Portugal 0-0 Espagne

  • Allemagne 3 – 3 Turquie: Julian Draxler (45e + 1), Florian Neuhaus (58e), Gian-Luca Waldschmidt (81e) pour l’Allemagne; Ozan Tufan (50e), Efecan Karaca (67e), Kenan Karaman (90e + 4) pour la Turquie.

  • Pays-Bas 0 – 1 Mexique : Raul Jimenez (60e) pour l’Espagne.

  • Italie 6 – 0 Moldavie: Bryan Cristante (19e), Francesco Caputo (23e), Stephan El Shaarawy (30e, 45e + 1), Veaceslav Posmac (CSC, 38e), Domenico Berardi (72e) pour l’Italie.

  • Suisse 1 – 2 Croatie : Mario Gavranovic (31e) pour la Suisse; Josip Brekalo (42e), Mario Pasalic (67e) pour la Croatie.

  • Pologne 5 – 1 Finlande: Kamil Grosicki (9e, 18e, 38e), Krzysztof Piatek (53e), Arkadiusz Milik (87e); Ilmari Niskanen (68e) pour la Finlande.

  • Slovénie 4 – 0 Saint-Marin: Nemanja Mitrovic (17e, 42e), Haris Vuckic (25e), Rajko Rep (48e) pour la Slovénie.

  • Andorre 1 – 2 Cap-Vert : Ryan Mendes (8e, 54e) pour le Cap-Vert; Ponck (CSC, 17e) pour Andorre.

  • Luxembourg 1 – 2 Liechtenstein : Fabio Wolfinger (23e), Nicolas Hasler (62e) pour le Liechtenstein; Gerson Rodrigues (72e) pour le Luxembourg.

READ  Foot OL - OL: Et maintenant Lyon pleure Pierre Kalulu! - Olympique Lyonnais

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer