Économie

Pfizer espère obtenir l’autorisation de son vaccin en novembre

Pfizer finira-t-il par mener la course au vaccin Covid-19? Le géant pharmaceutique américain envisage de demander une autorisation d’urgence pour son vaccin aux autorités américaines dès la troisième semaine de novembre, a annoncé vendredi 16 octobre son PDG, Albert Bourla. Cette demande sera faite “en supposant que les données sont positives”, il a expliqué dans un lettre publiée sur le site Internet de l’entreprise (en anglais). Pour l’instant, un essai est en cours sur plus de 30 000 participants.

Si les essais cliniques sont concluants, l’Agence du médicament (FDA) pourra se prononcer sur l’autorisation éventuelle du vaccin, qui doit répondre à trois critères: l’efficacité, l’absence de risque sanitaire et la capacité de l’entreprise à le produire à grande échelle. Pfizer estime que cettes trois conditions seront remplies d’ici la fin novembre.

Les États-Unis pourraient donc avoir deux vaccins prêts d’ici la fin de l’année. le Moderna compte également sur le mois de novembre. Le président Donald Trump, qui se présente pour un deuxième mandat, a déclaré qu’un vaccin pourrait être disponible avant les élections du 3 novembre.

READ  Engie et Veolia se donnent jusqu'à lundi pour décider de Suez

Yseult Sauveterre

"Fier lecteur. Troublemaker. Gamer. Organisateur. Créateur total. Fanatique de bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer