Monde

touché par Covid-19, Donald Trump a été hospitalisé “par souci d’extrême prudence”

Selon la Maison Blanche, le président des États-Unis travaillera «depuis les bureaux présidentiels» de l’hôpital militaire où il a été admis.

Coup de tonnerre aux États-Unis. Le président Donald Trump, qui a été testé positif au Covid-19, a été admis dans un hôpital militaire le vendredi 2 octobre dans la soirée, un mois avant l’élection. Il a quitté la Maison Blanche sans un mot, masqué, pour rejoindre en hélicoptère l’hôpital Walter Reed, dans la banlieue de Washington.

>> Donald Trump positif pour Covid-19: quels sont les scénarios possibles pour la suite de sa campagne et son mandat?

“Je tiens à remercier tout le monde pour le soutien incroyable (…). Je pense que je vais très bien, mais nous allons nous assurer que les choses se passent bien.”, a-t-il déclaré dans un message vidéo publié sur Twitter peu après son départ.

“Je pense que ça va! Merci à tous. AIMEZ !!!”, il a ensuite tweeté dans la nuit de vendredi à samedi. Selon son porte-parole, cette hospitalisation, qui devrait durer “Quelques jours”, a été décidé “pour une extrême prudence” et sur recommandation d’experts médicaux. Donald Trump y travaillera “des bureaux présidentiels” qu’est-ce qu’il y a à l’hôpital, dit-elle.

Le 45e président des États-Unis “continue de souffrir de fatigue mais est de bonne humeur”, avait déclaré, vendredi après-midi, son médecin Sean Conley, dans un nouveau bulletin de santé d’un ton moins serein que dans la nuit, quand il avait assuré que son patient allait “bien”. Selon la Maison Blanche, Donald Trump est traité avec l’antiviral remdesivir et “n’a pas besoin d’oxygène supplémentaire”.

Les médecins lui ont également injecté une dose d’un cocktail expérimental d’anticorps synthétiques mis au point par la société Regeneron. Les experts ont souligné le danger d’injecter dans le corps de l’homme le plus puissant du monde un médicament certes prometteur mais encore si peu testé, en raison des effets secondaires possibles.

READ  Donald Trump, hospitalisé "pour quelques jours", reçoit un traitement expérimental

François Faure

"Fanatique de la gastronomie. Pionnier du voyage. Accro aux zombies. Passionné de bière. Fervent fauteur de troubles. Lecteur. Expert en musique."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer