La technologie

Un virus dangereux se cache dans ces six applications Android

La police française a neutralisé un gigantesque botnet – Geeko

La société Pradeo, spécialisé dans la détection de menaces sur mobile, vient de repérer la présence du dangereux malware Joker dans les six applications disponibles sur le
Play Store. Ce virus, actif depuis 2017, est régulièrement à nouveau évoqué pour ces méfaits: vol de données sensibles, abonnements forcés ou installation d’autres
malware sur le smartphone de ses victimes.

Cette fois encore, le malware Joker se cache dans des applications pour arnaquer ses victimes en secret. Une fois installé et déployé sur les téléphones de ses cibles, il souscrit à divers abonnements et services et récupère les SMS de vérification et autres codes d’autorisation, afin de ne laisser aucune trace. En conséquence, les victimes ne se rendent pas compte qu’elles ont été abonnées à des services à leur insu.

Très discrètement

La force du malware Joker est précisément qu’il passe inaperçu. Il ne laisse presque aucune trace, il se charge également de supprimer les SMS suspects pour éviter d’éveiller les soupçons. C’est pourquoi il est difficile de le repérer. Les victimes ne se rendront compte qu’il y a un problème qu’en regardant leurs relevés de compte bancaire, mais entre-temps, le malware aura eu amplement le temps de leur voler de l’argent.

Voici la liste des 6 applications infestées par le malware Joker:

  • Sécurité AppLock (applock.safety.protect.apps)
  • Scanner pratique 2 (com.convenient.scanner.tb)
  • Envoi de SMS et SMS (sms.pushmessage.messaging)
  • Fond d’écran Emoji (tw.hdwallpaperthemes.emoji.wallpaper)
  • Scanner de documents séparé (sk.pdf.separatedoc.scanner)
  • GameBox du bout des doigts (com.theone.finger.games)

Au total, ces applications ont été téléchargées plus de 200 000 fois.

L’application peut ne pas être visible dans la liste des applications sur votre téléphone intelligent. C’est pourquoi il est préférable d’examiner les applications à partir des paramètres de votre téléphone et de supprimer celles qui semblent suspectes. Vous pouvez également effectuer une recherche sur Internet pour voir s’ils posent un problème ou non.

READ  le prix du Redmi Note 8 Pro tombe (encore) à 189 €

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer