La technologie

Vapeur: la toxicité des chats dans le viseur d’une nouveauté – Actualités

Actualités du jeu Vapeur: la toxicité des chats dans le viseur d’une nouveauté

Déjà présent dans les jeux des partenaires Steam, un filtre de chat a été intégré au client Valve. Cette fonctionnalité a été incluse dans une mise à jour qui est apparue hier soir, dans le but de contrôler et non de censurer.

La toxicité (ou comportement haineux) est l’un des fléaux des jeux vidéo en ligne et de nombreux acteurs du terrain cherchent à la contrôler. Parmi tant d’autres jeux, Overwatch promeut un système de recommandations et League of Legends a récemment introduit un système pour signaler les joueurs responsables de l’anti-jeu avant le match. D’autres jeux multijoueurs comme Counter-Strike: Offensive mondiale ou Destin 2 ont déjà un filtre personnalisable pour masquer certains mots, un filtre dont Valve s’est inspiré pour son client Steam.

LA VAPEUR VEUT MIEUX CONTRÔLER LA TOXICITÉ

Dans une mise à jour nocturne de sa plate-forme, Valve a intégré un filtre permettant aux joueurs de choisir les mots qu’ils ne veulent plus voir. Ce détecteur de toxicité est directement personnalisable via les paramètres Steam (Steam> Paramètres> Dans un jeu> Modifier les préférences de filtrage de chat). Chacun peut sélectionner les mots qu’il ne souhaite pas voir dans une fenêtre de chat: ils seront alors remplacés par des coeurs ou des astérisques.

Deuxièmement, Valve explique pourquoi ils ont intégré cet outil dans leur plateforme. L’entreprise répond à une demande de ses partenaires et de sa communauté et a décidé de l’intégrer après une phase de test sur SteamLabs. Il déclare également que cette fonctionnalité vise à contrôler ce que les utilisateurs voient, plutôt que de les censurer:

Nous savons que certains groupes défendent leur propre langue et nous ne voulons pas leur interdire de l’utiliser lorsqu’ils discutent avec des membres sur Steam. De plus, les retours que nous avons reçus de notre expérience Steam Labs confirment le fait que le contexte joue un rôle clé: le mauvais langage sera perçu différemment par les individus d’un même groupe.

Découvrez notre réaction dans cet extrait du Journal Jeuxvideo.com, diffusé tous les jours de la semaine sur LeStream.fr de 12h30 à 14h30.

READ  Windows 10 et le patch d'octobre 2020 mardi, il est temps de se préparer

Par bavarder, Rédaction jeuxvideo.com

MPTwitter

Marian Dufour

"Lecteur général. Webaholic. Passionné de médias sociaux. Subtilement charmant ninja de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer