divertissement

La France a déménagé après sa mort, les hommages


JULIETTE GRECO. Après l’annonce du décès de la célèbre chanteuse Juliette Gréco, à 93 ans, les hommages pleuvent sur les réseaux sociaux.

L’essentiel

La France perd une de ses icônes de la musique. Juliette Gréco est morte, a annoncé sa famille à l’AFP ce mercredi 23 septembre 2020 dans la soirée. Elle avait 93 ans. La chanteuse est décédée “entourée de sa famille dans sa maison bien-aimée à Ramatuelle”, peut-on lire dans le communiqué, faisant référence à sa “vie extraordinaire”. Cette figure emblématique de la chanson française aux textes, qualifiée par beaucoup d ‘«immortelle», aura eu une longue et fructueuse carrière qui s’est étendue sur près de 70 ans. De Jacques Prévert à Serge Gainsbourg en passant par Raymond Queneau, Léo Ferré ou encore Boris Vian, Juliette Gréco a marqué la scène française en jouant le rôle des plus grands auteurs des dernières décennies.

Les dernières nouvelles

10h08 – “Saint-Germain a perdu sa muse”

Née le 7 février 1927 à Montpellier, Juliette Gréco débute sa carrière dans l’après-guerre, dans un Paris libéré où la très jeune femme séduit alors, par sa beauté et son esprit, les intellectuels et artistes de Saint-Germain-des – Près. “Saint-Germain a perdu sa muse. Saint-Germain existait par Juliette. Saint-Germain est en deuil et pleure pour elle. Je suis très triste. Juliette était une interprète encore plus qu’une chanteuse. Elle a dit les poètes”, a déclaré Line Renaud à l’AFP après l’annonce de son décès.

09h44 – L’hommage d’Emmanuel Macron

Depuis l’annonce du décès de Juliette Gréco, toute la France a exprimé son émotion sur les réseaux sociaux. Jusqu’aux plus hauts niveaux de l’Etat, les hommages au chanteur sont innombrables. «Elle était élégance et liberté. Juliette Gréco a rejoint Brel, Ferré, Brassens, Aznavour et tous ceux qu’elle a interprétés au panthéon de la chanson française. Son visage et sa voix continueront à accompagner nos vies. La muse de Saint-Germain-des -Prés ‘est immortel », écrit le président de la République Emmanuel Macron sur Twitter.

09:34 – Juliette Gréco est morte

“Juliette Gréco est décédée ce mercredi 23 septembre 2020 entourée de sa famille dans sa maison bien-aimée à Ramatuelle. Sa vie était hors du commun”, a déclaré la famille dans un texte envoyé à l’AFP hier soir. “Elle faisait encore briller la chanson française à 89 ans”, a-t-elle ajouté.

Apprendre encore plus

Avec la mort du chanteur, toute la musique française perd l’une de ses icônes les plus populaires. Discrète ces dernières années, Juliette Gréco est décédée à 93 ans, annoncent ses proches. “Juliette Gréco est décédée ce mercredi 23 septembre 2020 entourée de sa famille dans sa maison bien-aimée à Ramatuelle. Sa vie sortait de l’ordinaire”, a déclaré la famille dans un texto envoyé à l’AFP dans la soirée. “Elle faisait encore briller la chanson française à 89 ans”, a-t-elle ajouté. L’artiste avait subi un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2016, qui l’avait gravement affaiblie.

Née le 7 février 1927 à Montpellier, Juliette Gréco débute sa carrière dans l’après-guerre, dans un Paris libéré où la très jeune femme séduit alors, par sa beauté et son esprit, les intellectuels et artistes de Saint-Germain-des – Près. “Saint-Germain a perdu sa muse. Saint-Germain existait par Juliette. Saint-Germain est en deuil et pleure pour elle. Je suis très triste. Juliette était une interprète encore plus qu’une chanteuse. Elle a dit les poètes”, a déclaré Line Renaud à l’AFP après l’annonce du décès du chanteur. Fille d’un père d’origine corse, du commissaire de police des jeux Gérard Gréco, et d’une mère bordelaise, Juliette Lafeychine, Juliette Gréco arrive à Paris dans les années 1930 et devient un petit rat à l’Opéra. Lorsque la guerre éclate, avec sa mère et sa sœur, ils sont arrêtés par la Gestapo. Sa mère et sa sœur, résistantes, sont déportées. «Ma sœur ne m’a jamais parlé des camps, je ne lui ai jamais posé de questions. Ma mère a parlé plus volontiers. Je crois qu’une telle douleur sur une très jeune fille, c’est indicible, ça ne traduit pas. Non, je pense», elle confié à ce sujet en 2001 à France Culture.

A Saint-Germain-des-Prés, Juliette Gréco découvre alors le monde de la musique. Puis la scène, où la jeune femme chante pour la première fois Raymond Queneau ou Jean-Paul Sartre, à qui elle doit ses premiers succès, Si vous vous imaginez …. et La rue des Blancs-Manteaux. En 1954, sa carrière est lancée: elle se produit même sur la scène de l’Olympia à Paris. Petit à petit, elle élargit son répertoire en reprenant Prévert, Desnos, Vian, Cosma. Ou Charles Aznavour qui signe Je déteste les dimanches, Léo Ferré sa Jolie enfant ou même Serge Gainsbourg qui lui propose Javanais. Jusqu’en 2015, année de sa tournée d’adieu, Juliette Gréco aura enchanté la musique française. Elle est montée sur scène pour la dernière fois, en 2016, pour reprendre la chanson légendaire à l’âge de 89 ans. Déshabille moi.

Au cours de ses plus de 60 ans de carrière, Juliette Gréco a interprété les plus grands, de Vian à Prévert, en passant par Aznavour et Gainsbourg. Parmi les musiques les plus emblématiques qu’elle a interprétées, comment ne pas mentionner Sous le ciel de Paris par Edith Piaf bien sûr, mais aussi Un petit poisson, un petit oiseau ou Javanais, prêté par Gainsbourg ou enfin, Déshabille moi, que Juliette Gréco aura chanté jusqu’à la fin de sa vie.

Si sa carrière a été pleine et riche en émotions, sa vie personnelle n’est pas en reste. Mariée au célèbre acteur Michel Piccoli entre 1966 et 1977, avec qui elle a eu une relation tumultueuse, c’est le moins qu’on puisse dire, elle a également été l’épouse du pianiste Gérard Jouannest pendant près de 30 ans. Bien avant tout cela, c’est avec l’acteur Philippe Lemaire que Juliette Gréco avait entretenu une relation dont le fruit n’était autre que sa fille unique: Laurence Lemaire, décédée d’un cancer en 2016. Un drame dont la chanteuse ne s’est jamais vraiment remise et qui est restée secrète pour … quatre années. Juliette Gréco a fini par rompre le silence il n’y a pas longtemps. C’était en juillet 2020, dans les colonnes de Télérama. «La vie m’a donné une fille et me l’a prise», avait-elle confié sobrement.

READ  "Il m'a téléphoné deux, trois fois"

Rolande Desroches

"Travelaholic. Passionné de bacon d'une humilité exaspérante. Gamer. Tombe beaucoup. Étudiant. Praticien de l'alimentation. Amoureux de la bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer