Science

La fuite d’oxygène à bord de l’ISS toujours présente malgré tous les efforts

Sci-tech

URL courte

La Station spatiale internationale continue de perdre de l’oxygène malgré plusieurs tentatives pour arrêter une fuite, révèlent des entretiens entre des membres d’équipage de l’ISS et la Terre relayés par la NASA.

La fuite d’oxygène, détectée à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en 2019, n’a toujours pas été scellée malgré les efforts de l’équipage, elle ressort de discussions entre astronautes et spécialistes de la Terre diffusées par l’agence spatiale américaine.

Le cosmonaute russe Sergei Ryzhikov a fermé la trappe menant à la chambre intermédiaire du module Zvezda dans la nuit du 26 au 27 décembre pour vérifier si elle était sous pression. Dix-huit heures plus tard, il a constaté que la pression atmosphérique avait chuté dans la chambre de 730 à 620 mm de mercure. Il a informé le centre russe de contrôle des vols spatiaux.

Cependant, le 23 décembre, l’équipage a déclaré que la pression atmosphérique à bord de la station s’était stabilisée après l’annonce faite le 19 décembre découverte d’une nouvelle fuite.

Une fuite recherchée depuis 2019

Une légère fuite d’oxygène sur l’ISS a été découverte en septembre 2019. En août, sa vitesse a été multipliée par cinq. Les astronautes ont fermé les écoutilles des modules de la station orbitale deux fois pour vérifier s’ils étaient sous pression.

Ils ont établi que l’oxygène est sorti par la chambre intermédiaire du module russe Zvezda. En octobre, les cosmonautes Anatoly Ivanichine et Ivan Vagner ont détecté une fissure de 4,5 centimètres de long qui a été temporairement branché. La société de portefeuille spatiale russe Roscosmos a déclaré à Spoutnik que la fuite ne présentait aucun danger pour les membres de l’équipage et que les spécialistes sur Terre envisageaient des moyens de la sceller définitivement.

READ  A Toulouse, la pénurie «momentanée» de vaccins antigrippaux a commencé: «C'est du jamais vu»

Le cargo Progress MS-16 livrera un package de réparation spécial à l’ISS en février. Cela va pressuriser la chambre intermédiaire du module Zvezda, selon Yuri Guidzenko, responsable du vol du segment russe de l’ISS.

En décembre, le directeur exécutif de Roscosmos pour les vols spatiaux habités, Sergei Krikalev, a déclaré à Spoutnik que l’équipage recherchait une autre fuite d’oxygène dans le module Zvezda.

L’équipage de l’ISS comprend actuellement les Russes Sergei Ryzhikov et Sergei Kud-Svertchkov, les Américains Kathleen Rubins, Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker, ainsi que le Japonais Soichi Noguchi.

Rolande Desroches

"Travelaholic. Passionné de bacon d'une humilité exaspérante. Gamer. Tombe beaucoup. Étudiant. Praticien de l'alimentation. Amoureux de la bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer