divertissement

Laurence Boccolini revient sur le jour où elle a été jetée chez Laurent Ruquier: “Je ne me laisserais plus baiser comme ça. Cette fois, je partirais”

Invitée hier à la radio Sud, l’animatrice Laurence Boccolini est revenue sur sa pire expérience télévisuelle, sa participation en tant qu’invitée en 2018 à «On ne ment pas» de Laurent Ruquier, lorsqu’elle est venue promouvoir son livre. Eric Naulleau lui a alors reproché d’exposer publiquement sa vie privée et intime: “Il n’y a plus de vie privée, plus de zones grises. Cela m’a embarrassé. Vous ajoutez tellement au pathétique que je trouve cela de mauvais goût. J’ai été choqué. ”

Laurence Boccolini revient sur ce moment en expliquant que j’ai encore quelques séquelles de ce show: “Je me suis plastifié. J’avoue que je le regrette. A travers le casque du caméraman, j’ai entendu le producteur dire” Rapproche-toi d’elle “, elle est pleurs.’ J’ai vu une boîte de Kleenex passer sous mon nez, je me suis dit: «Ne pleure pas, ne pleure pas, tu n’as jamais pleuré à la télé, tu ne dois pas pleurer. Mais ça sortait tout seul, je ne savais pas ce que je faisais là-bas en fait.

J’étais venu présenter un livre dans lequel j’expliquais une expérience et j’étais démonté, et je ne comprenais pas pourquoi. Je me dis qu’aujourd’hui, si ça arrivait, je me lèverais, j’irais, je ne me laisserais pas baiser comme ça. Parce que c’est ce que je laisse faire. Je ne me respectais pas cette nuit-là “

READ  Reconfinement: Jean-Marie Bigard glisse en live, le comédien très vite recadré

Alveré Paquet

"Fier zombieaholic. Communicateur amateur. Gamer. Troublemaker. Amateur de musique indépendant."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer