Sport

Les stades resteront à huis clos jusqu’au 7 janvier au moins

Le Premier ministre français Jean Castex a fait le point ce jeudi sur la crise sanitaire en France. Il a annoncé que les stades resteraient à huis clos jusqu’au 7 janvier au moins. A cette date, un nouveau point sera fait pour savoir si les terrains de sport peuvent rouvrir au public ou non, avec une limitation du nombre de spectateurs selon leur capacité.

« Je sais que les fans de sport rêvaient de revenir au stade pour voir leurs équipes préférées, il expliqua. Nous réexaminerons donc la possibilité de les rouvrir à partir du 7 janvier en fonction de la situation sanitaire à cette époque et de l’analyse que nous pouvons faire des effets des fêtes de fin d’année sur la situation épidémiologique. », A expliqué le chef du gouvernement.

La ministre en charge des Sports Roxana Maracineanu fait pression pour un retour des spectateurs dans les stades à partir du 15 décembre depuis plusieurs semaines. Mais Jean-Michel Blanquer avait déjà préparé les esprits en annonçant, mardi sur BFM TV, que ce ne serait pas possible.

Les remontées mécaniques toujours fermées

La limite de 20 km pour faire du sport pendant trois heures a été levée et le certificat de déplacement inutile pendant la journée. Mais les amateurs ne pourront pas aller courir à partir de 20h car un couvre-feu sera en place à partir du 15 décembre de 20h à 6h.

Quant aux remontées mécaniques, elles ne s’ouvriront pas au grand public, malgré les pressions et les attaques devant le Conseil d’Etat des Professionnels de la Montagne. Jean Castex a annoncé qu’il les rencontrerait pour la troisième fois ce vendredi matin afin de ” meilleur calibrage des mécanismes de compensation “. Il a précisé que l’aide serait renouvelée pour le sport, comme d’autres secteurs touchés par la crise sanitaire et économique.

READ  Foot OM - OM: Wesley Fofana prêté à Marseille, l'idée est lancée

Raimunde Michaud

"Pionnier des médias sociaux. Passionné de voyages hipster. Lecteur. Analyste impertinent. Explorateur."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer