La technologie

Une centrale électrique géante de 140000 panneaux solaires assemblés sur une ancienne décharge

La centrale solaire de Labarde est en construction à Bordeaux et sera achevée fin 2021 – JPee

  • JP Energie Environnement assemble sur ce site 140 000 panneaux photovoltaïques, qui assureront l’équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 70 000 habitants.
  • La centrale est située sur l’ancienne décharge de la métropole, ce qui représente une contrainte très forte pour l’assemblage des panneaux.
  • Il devrait être pleinement opérationnel d’ici la fin de 2021.

Ses concepteurs assurent qu’il s’agit de “la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe”. Avec ses 140000 panneaux photovoltaïques placé sur un terrain de 60 hectares situé juste en face du
Stade Matmut Atlantique, en bordure de Garonne, le
Centrale solaire de Labarde à Bordeaux est en effet un véritable accroche-regard.

Située face au stade matmut Atlantique, la centrale solaire de Labarde est composée de 140 000 panneaux photovoltaïques. – JPee

Mais l’exploit n’est même pas là. Sa particularité est d’être situé sur une ancienne décharge. Car ici, c’était entre les années 1970 et 1984, la décharge des 27 communes de la métropole bordelaise. Les déchets ménagers, les déchets commerciaux et les boues des stations d’épuration y étaient stockés. Puis la métropole a fermé la couverture au-dessus des 2 à 3 millions de m3 de déchets, réhabilitant le site entre 2004 et 2009, et le rendant étanche pour éviter toute infiltration d’eau. Personne, alors, n’a pensé à construire quoi que ce soit dessus.

Un réseau de voies pour faire circuler les poids lourds

C’est la société JPee (JP Energy Environment), qui a eu l’idée d’y installer une centrale solaire. En mettant en avant le principal avantage des panneaux photovoltaïques, à savoir qu’ils sont des équipements amovibles. «C’est un énorme Lego qui peut être démonté en cas de problème» résume Sylvain Vasseur, directeur de l’activité solaire JPee. Cependant, le projet, engagé en 2015, a mis du temps à se mettre en place, en raison des contraintes du site. En particulier, il a fallu mettre en place tout un réseau de voies sur la décharge, pour faire circuler les poids lourds transportant le béton et le matériel, sans altérer l’étanchéité du site.

Il a d'abord fallu créer un réseau de pistes sur l'ancienne décharge de Labarde, pour transporter les matériaux de la centrale solaire.
Il a d’abord fallu créer un réseau de pistes sur l’ancienne décharge de Labarde, pour transporter les matériaux de la centrale solaire – JPee

«Il fallait aussi faire des fondations peu profondes, poursuit Sylvain Vasseur, et nous ne pouvions pas enterrer les câbles dans la masse de déchets, nous avons donc dû les passer au-dessus. Enfin, nous avons dû proposer des structures capables de s’adapter, de s’ajuster en fonction de tout tassement du sol. «Au final», c’est une belle opportunité de promouvoir ces sites sur lesquels on ne peut pas faire grand chose d’autre; nous ne pouvons pas venir avec des activités agricoles ou avec des constructions lourdes. “

“Un rôle important dans l’approvisionnement électrique de l’agglomération”

Lancé en 2019, le site est à mi-parcours à ce jour. «La moitié de l’usine sera mise en service début 2021, et la deuxième unité à l’automne 2021», annonce Sylvain Vasseur. D’une capacité de 59 MW, la centrale produira 75 GWh / an, soit l’équivalent de la consommation électrique domestique hors chauffage de 70 000 habitants (28% de la population bordelaise).

La centrale de Labarde «jouera donc un rôle important dans l’approvisionnement en électricité de l’agglomération». Le président de JPee, Jean-Louis Nass, assure pour sa part qu’il évitera le rejet de 3 000 tonnes de CO2 par an.

READ  Nvidia lance la version bêta de Geforce NOW sur ChromeOS - Actualités

Marian Dufour

"Lecteur général. Webaholic. Passionné de médias sociaux. Subtilement charmant ninja de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer