divertissement

Jean-Pierre Pernaut remplacé par Marie-Sophie Lacarrau aux 13 Heures de TF1

Les femmes seront donc l’avenir des 13 Heures de TF1. Et, surprise, elle vient de la fonction publique. Selon nos informations, c’est Marie-Sophie Lacarrau qui s’apprête à hériter du poste de Jean-Pierre Pernaut. Peu connue du grand public, cette Toulousaine de 44 ans est aujourd’hui l’égérie du concurrent JT de la première page, à l’heure du déjeuner.

Pur produit audiovisuel public, le journaliste a un pedigree qui colle bien à l’ADN du journal télévisé de TF1. Elle a débuté sa carrière chez France 3 Midi-Pyrénées, où elle a présenté JT au début des années 2000. Repérée par Paul Nahon, l’ancien directeur de l’information de la chaîne de service public, elle a ensuite retiré la présentation du 19/20 national. Entre 2014 et 2016, elle a été joker aux 13 Heures et 20 Heures en France 2. À la rentrée 2016, elle est devenue starter à la présentation des 13 Heures de La Deux, en remplacement d’Elise Lucet. Le poste qu’elle occupe encore aujourd’hui, en plus de la présentation de “Prodiges”, le télécrochet de France Télévisions autour de jeunes talents du monde de la musique classique. Clairement, la journaliste est de province, elle vient du terrain, a gravi les échelons pas à pas et possède également une solide expérience dans la présentation d’un journal télévisé. Discret, il apparaît d’ailleurs loin du Tout-Paris qui chante et scintille. Comme “JPP” qui se décrit à l’image de son JT, “hors du microcosme parisien», Indique-t-il dans un entretien avec Figaro, en précisant: “Vous me verrez rarement lors d’événements sociaux“. Ce sont tous des atouts qui, sur le papier, peuvent contribuer au succès de la greffe.

READ  Quinté PMU - Prédiction du PRIX D'ARGENTAN 21 août 2020

Une nomination surprise

Personne n’a vu ce rendez-vous venir de toute façon. Ces derniers jours, les rumeurs ont plutôt donné au journaliste Dominique Lagrou-Sempère, fidèle complice de Jean-Pierre Pernaut, ainsi qu’à Pascale de la Tour du Pin, qui anime le LCI du matin, des favoris pour le poste.

Jusqu’au 18 décembre, Jean-Pierre Pernaut continuera à être en charge de la première page du journal télévisé à l’heure du déjeuner. A 70 ans, dont 33 passés à jouer les 13 Heures de TF1, le présentateur français préféré a décidé de changer de rythme. Cependant, il n’a pas quitté la filiale Bouygues où il avait de nombreux projets en cours. Et, à la demande de Thierry Thuillier, directeur adjoint de l’information du groupe TF1, le journaliste accompagnera également la transition. “Je serais heureux de le faire, quel que soit le candidat sélectionné par la direction. Je veux un vrai transfert. Les choses peuvent être faites avec une bonne compréhensionA déclaré le présentateur vedette à Figaro.

Transformez l’essai

Cependant, remplacer un tel monument de la télévision française ne sera pas facile. Le moindre faux pas et c’est l’accident industriel garanti pour TF1, alors que son journal télévisé de 13 heures est largement en avance sur les audiences, réunissant au quotidien plus de 5 millions de Français et 40% du public. Compte tenu de son importance stratégique, le choix de ce casting est sans aucun doute une décision commerciale mûrement réfléchie.

Il reste maintenant à transformer le test à partir du 4 janvier. Les téléspectateurs n’aiment pas être précipités dans leurs habitudes. Pour la nouvelle recrue, l’équation à résoudre est double. Impressionnant un ton, affirmant une personnalité singulière «et en même temps» s’inscrivant dans le moule d’un 13 Heures au caractère très marqué, construit autour de la proximité. Le journaliste pourra s’appuyer sur des équipes parfaitement établies et sans doute très attachées à poursuivre le travail de «JPP». Marie-Sophie Lacarrau “incarnera le changement de continuité dans cette nouvelle page que la rédaction de TF1 s’apprête à rédiger, dit Thierry Thuillier, cconfirmation des informations du Figaro. Je lui fais confiance pour continuer à développer le lien unique de cette rencontre avec le public, avec le professionnalisme que l’on connaît en lui et sa personnalité chaleureuse.»

READ  Laurence Boccolini revient sur le jour où elle a été jetée chez Laurent Ruquier: "Je ne me laisserais plus baiser comme ça. Cette fois, je partirais"

Rolande Desroches

"Travelaholic. Passionné de bacon d'une humilité exaspérante. Gamer. Tombe beaucoup. Étudiant. Praticien de l'alimentation. Amoureux de la bière."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer